Menu

Vous trouverez sur ce blog des informations et des commentaires sur l'actualité dinardaise.

mercredi 20 mars 2019

C'est le printemps ...

   ... les bourgeons éclosent, les arbres poussent pour le bien de la planète.

sauf à Dinard

Tous les arbres tremblent à Dinard, ils sont abattus sans vergogne, sans raison ou alors les explications, le plus souvent, sont fallacieuses.

A Dinard on bûcheronne, on bétonne



Rappelez-vous :


 Pin abattu sans explication plage du Prieuré

<<<   Cliquer



88 tilleuls abattus à l'aube sur les 146 programmés. Explications fallacieuses, ces arbres ne dégradaient pas la   chaussée et ne gênaient pas les travaux d'assainissement.

 


29 sapins abattus en 2013 à Port-Blanc. Ils menaçaient de tomber et gênaient peut-être la vue ?

 <<<   Cliquez


Place de la gare - chantier Eiffage mars 2019

<<<   Cliquer





La France se mobilise pour la << Transition écologique >>.

Le 16 mars, à Paris, s'est déroulée la << Marche pour le Climat >>.

A Dinard on se moque de la TRANSITION ÉCOLOGIQUE, on massacre 88 tilleuls sains en une nuit (bientôt 146), on supprime le plan de pistes cyclables sécurisées pour nos familles et nos jeunes cyclistes, on anéantit la voie verte place de la gare, on bétonne et détruit la perméabilité des sols,  on construit près de 1000 logements sur les chemins et axes piétons  sans se préoccuper du volume des eaux usées vers la mer ..
>  Nos plages sont polluées régulièrement, où est le Pavillon bleu ? 
>  Pas de plan de circulation cohérent

>  Pas de parkings verts, habillés, paysagés, à des points névralgiques de la ville
>  Pas de navettes « propres » régulières, gratuites qui désengorgent le centre-ville en saison
>  Perte d’espaces verts sur les surfaces de construction de logements (passées de 50% à 19% place Newquay)

     >  le parking du Prince Noir, devrait être un square de verdure (POS 2001)

     >  le parking de Port Breton, devrait être un square de verdure (POS 2001)

>  Les projets immobiliers de la gare amènent à multiplier par 2 la surface constructible, en augmentant le nombre de niveaux des immeubles qui passent de 4 à 6

>  les résidences poussent sur le moindre brin d’herbe, supprimant les poumons verts au cœur de la ville.
>  Parkings goudronnés et non à « godets » pour absorber la pluie, comme imposé par la COP 21

Sauvons Dinard ...

sauvons la planète, sauvons le Tourisme vert des randonneurs et des cyclistes !
 

Devoir de lucidité

 

IFREMER, les communautés scientifiques nous alertent sur le devenir de nos côtes, de la pénurie en eau, sur la vétusté de l’assainissement, la pollution des plages, sur le bétonnage de nos hectares de prairies par des zones commerciales




Dinard, ville jardin ?

“Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.”

Einstein

Où seront donc les jardins ?
 


haut de page