Menu

Vous trouverez sur ce blog des informations et des commentaires sur l'actualité dinardaise.

dimanche 15 janvier 2017

2017 : les vœux de madame le Maire de Dinard ...

... le 14 janvier 2017 au Cosec devant une salle comble.


Bienvenue

Monsieur Le Sous-Préfet
- Monsieur le Député
- Madame et Messieurs les Conseillers Départementaux,
- Messieurs les vice-Présidents de la Communauté de Communes
- Messieurs les Maires
- Mesdames et Messieurs les élus communautaires et municipaux
- Messieurs les représentants de l’Ordre Public Police/gendarmerie de l’arrondissement de Saint-Malo
- Mesdames et messieurs les représentants des associations dinardaises
- Chers amis Dinardais de souche ou de Coeur

Allocution de madame Martine Craveia-Schütz, maire de Dinard

Je suis heureuse de vous réunir pour démarrer une nouvelle année avec vous, vous qui vivez à DINARD, vous qui aimez DINARD, vous toutes et tous qui comme mon équipe et moi-même vivez une histoire de passion pour notre ville.
Comment ne pas être attachés à ce site exceptionnel, à la qualité de vie, à ce magnifique patrimoine ?

Comment ne pas être conscients de notre privilège de vivre dans ce lieu magique ?
Comme toute histoire d’amour, elle est faite de grands moments d’émotions, d’accords et de désaccords, de tensions, de réactions, de hauts et de bas à l’image des marées, mais elle est formidablement porteuse de bonnes énergies.
En 2016, le monde a vécu avec les échos de 2015, dans un climat de guerre, d’insécurité et de haine : 14 juillet à Nice, St Étienne du Rouvray …manifestations de plein air et Feux d’artifice annulés dans la France entière, à Dinard,… reportés.
Il est difficile de se réjouir dans notre monde actuel .
Mais lorsqu’on croit en soi, on reste persuadé qu’un monde meilleur est possible, et on agit en ce sens avec détermination.

Mon équipe et moi même sommes dans l’action, sans relâche. En 2016 nous avons aussi beaucoup “encaissé” mais rien n’empêche notre envie d’avancer !

Combative, je suis issue d’une souche où la valeur “TRAVAIL” n’est pas un vain mot..
Comme beaucoup d’entre vous, je suis un pur produit de l’école de la République ; petite fille d’émigrés italiens je porte comme mes frères et soeurs les valeurs de mon grand-père paternel, parti à pied, à 12 ans de son Piémont natal pour travailler en France comme simple maçon. Il emploiera plus de 500 personnes, quelques années plus tard dans son entreprise.

Il s’appelait Martin, et m’a transmis au delà de son prénom le sens du devoir, de la persévérance et de la rigueur.
Mon histoire avec Dinard est née dans les années 60 grâce à mes parents qui nous emmenaient en vacances au camping de Port Blanc et ce pendant 15 ans. Un attachement fort partagé par ma famille qui pour ma part, ne s’estompera jamais, bien qu’éloignée à l’étranger par notre vie professionnelle.
En 1989, mon mari et moi même y avons acheté une maison et nous nous y sommes installés en 1999. La suite, vous la connaissez !
En qualité de Maire, j’ai le devoir de passer outre les caricatures et des polémiques émanant d’une opposition déçue et amère.
Je me dois d’être tout simplement digne de la confiance que vous m’avez apportée. Je veux que nous partagions ensemble une histoire d’amour avec DINARD belle, fondée sur des valeurs de sincérité, d’authenticité, d’honnêteté, et de respect, seules valeurs à mes yeux pour bien vivre ensemble.

> à mi-mandat

A presque mi-mandat, c’est le TEMPS d’un premier bilan
Une première partie de mandat chargée de dossiers peu glamour, Il y a ce qu’on voit et ce que l’on ne voit pas car beaucoup d’actions se passent dans les coulisses
Nous avons réalisé des chantiers qui n’avaient jamais été entrepris, ceux qui ne font pas rêver mais sont plus que nécessaires pour faire évoluer Dinard sur des bases saines et améliorer la qualité de vie quotidienne des Dinardais

> 2016 : le temps de l’ASSAINISSEMENT

Pour donner vie à nos projets, il faut d’abord assainir et croyez moi, nous sommes partis de loin.
J’ai fait des Finances ma priorité : bien gérer l’argent public est mon engagement. Je suis soucieuse de le gérer de la manière la plus juste et rigoureuse par la maitrise des dépenses et la recherche des recettes.
Depuis 2013, la Ville doit faire face à un véritable « tsunami » budgétaire puisque l’État a considérablement réduit sa contribution au budget de la Ville, tout en nous imposant davantage de prérogatives (Police, nouveaux rythmes scolaires, ...).
En 2017 nos recettes auront subi une baisse de 2,7 millions € par rapport à 2012, ce qui représente 10% du budget de Fonctionnement. Face à cette situation, beaucoup de Communes ont augmenté leurs impôts locaux, ce que nous avons refusé de faire (au contraire).


En effet, la dette et le déficit de la Ville ont littéralement « explosé » sous le poids des dépenses en 2013 (année précédant l’élection municipale, les comptes 2013 n’étaient pas connus au moment de la campagne).
Depuis, nous nous sommes attachés à stabiliser cette situation financière en réduisant le déficit, quitte à augmenter l’endettement dans un premier temps (en profitant de taux d’intérêts historiquement bas).
En 2016, nous avons stabilisé le niveau de la dette. Nous nous attendons à une nouvelle baisse du déficit, donc la situation financière de la Ville sera meilleure que fin 2013, et ce malgré les baisses de recettes dont nous avons parlé précédemment.

Pour faire face à la baisse des Dotations de l’État avec un endettement élevé, des déficits abyssaux, et une fiscalité portée à des niveaux stratosphériques, nous n’avions d’autre choix que de réduire drastiquement le train de vie de la Ville.
Alors, les efforts ont été partagés par tous :
- élus (baisse des indemnités et frais de missions) : 65 000 € par an,
- agents (rationalisation des frais de fonctionnement, réorganisation),
- associations (réduction des subventions, Dinard restant malgré tout une commune très généreuse envers ses associations).
En 2016 notamment, grâce aux efforts de réorganisation, les frais de personnel de la Ville (hors transferts de périmètre) devraient baisser pour la première fois depuis très longtemps (-300 000 €).

Malgré ce contexte difficile, nous avons toujours veillé à préserver le porte-monnaie des Dinardais:
- aucune hausse d’impôts depuis le début de la mandature,
- baisse de 20% de la TEOM,
- exonération de la Taxe Foncière pendant 2 ans pour tout achat immobilier neuf (voté en 2016 afin de soutenir l’arrivée de nouveaux ménages à Dinard);
- « sanctuarisation » de la gratuité de la Garderie avant et après l’École et des Temps d’Activité Périscolaires malgré le coût que cela représente pour la Ville,
- modération dans les tarifs de l’Eau : +1,2% par an en moyenne depuis 2014.

Nous souhaitons faire du pouvoir d’achat des familles une priorité (alors que la politique familiale au niveau national a été bien malmenée ces dernières années).
Nous allons diminuer la taxe d’habitation des familles avec enfant à partir de 2018 (et de façon pérenne). Cette réduction sera votée début 2017 et devrait représenter environ 50 € par enfant et par an (pour les 2 premiers enfants, nous sommes déjà au maximum d’abattement possible pour le 3e enfant et les suivants).
Soit 100 € d’économie par an pour une famille de 2 enfants et plus.
Grâce aux efforts structurels de réduction des dépenses réalisés et la fin de la baisse des dotations de l’État en 2017, nous abordons l’avenir budgétaire avec confiance et nous avons voulu envoyer un signal fort aux familles Dinardaises par cette nouvelle baisse d’impôts.
Je souhaitais enfin rendre hommage aux agents du service Finance car si nous parvenons à améliorer la situation, c’est grâce à leur rigueur et à la qualité de leur travail au quotidien et des outils de pilotage mis en place.

> 20 sur 20

L’excellence de leur travail a d’ailleurs été confirmée par le rapport de la Direction Générale des Finances Publiques (Ministère des Finances) qui a attribué la note de 20/20 à Dinard pour la qualité de sa comptabilité pour l’année 2015. -
On payait nos fournisseurs à 3 ou 4 mois ; aujourd’hui, nous réglons nos factures à 16 jours.

> les réorganisation et rationalisation

Notre ligne de conduite étant de faire mieux avec moins, nous avons entrepris un travail de réorganisation et de rationalisation
Les marchés publics, les centrales d’achats, le centre socio culturel, le service des bains plage, le camping...

Dans la fonction publique territoriale : 55 000 employeurs ; les agents peuvent muter comme ils le souhaitent !
Regardez le Minihic, la CCCE, St Briac ou Ploubalay, Lancieux ; les postes bougent ou sont vacants...

- le DG Culture/éducation.. arrive à Dinard : le 15 février
- les finances : nous avons recruté en interne.
- les marchés publics : 3 ème personne arrive en mars mais la responsable du service y est en charge depuis plus de 8 ans.
- le DGS : il est dans nos effectifs jusque fin janvier : pas de cumul de salaires possible.
Sachez aussi que la Ville offre un nouveau service aux Dinardais et à toute la rive gauche pour la LUTTE contre la FRAUDE à l’échelon de l’Europe

- les passeports biométriques : parmi 27 communes d’Ille et Vilaine,sur 350 , Dinard est équipée depuis le 1er décembre 2016 de bornes biométriques , un dispositif numérique

> les grands travaux

Nous avons poursuivi les grands travaux par ordre de priorité en fonction du niveau de dégradation et des impératifs de sécurité.


Les travaux de réseaux : environ 3 km de réseaux, Croix Guillaume, Avenue George V cela se poursuivra cette année et les suivantes
Les éclairages au total 352 candélabres à Led (6 fois moins de dépense d’énergie). Un système de télégestion permet de contrôler l’éclairage et de gérer les consommations et la maintenance à distance
Les travaux de sécurité terre mer
Métropole 9000 km de côte ; le littoral attire encore et toujours ; 40% de la capacité touristique
Les villes littorales se doivent de le préserver par un entretien régulier, pour répondre également au changement climatique, aux risques naturels , montée des eaux et du niveau de la mer avéré.

> le Bec de la Vallée

Construit en 1849, il est temps de stopper les dégradations. C'est une demande d’ailleurs du Préfet des affaires maritimes.

Il va être restauré à l’identique, un travail très qualitatif dont le coût est de 1,4 million €, l’ABF est associé aux travaux.
Ceux-ci démarrent le 16 janvier et s’effectueront en 2 tranches avant et après la haute saison.
Un chantier pharaonique nécessitant des plongeurs et nécessitant aussi de tenir compte des Marées de février et de mars avec coefficient à 75. Cela permettra d’assurer sur le long terme la sécurité des habitants (accostage navettes SNSM, bateaux de pêcheurs , navette maritime..)
Si cela peut sembler contraignant pour certains, cela sera aussi spectaculaire et peut s’envisager comme une curiosité à voir, un ouvrage d’art !

> le dragage du port

Le dragage du port qui facilitera, le travail de la SNSM et celui des navettes
L’avant-projet effectué, études préliminaires achevées
L’action est prévue pour sept oct 2017.

> le chemin de ronde

Le chemin de ronde : érosion, défense contre la mer ... phaser les travaux..(Projet MOSè à Venise !)
nous avons identifié les responsabilités respectives (mairie, les particuliers propriétaires, les promeneurs) car Il en va de la responsabilité de chacun.

> les travaux concernant la sécurité

Autres travaux pour la sécurité des piétons et des cyclistes. Nous avons sécurisé les abords du collège du bocage.
Suite aux dispositions prises au plan national, nous avons assuré la mise en place de la sécurité exceptionnelle des écoles.

Nous créons des Pistes cyclables permettant de relier les extérieurs de Dinard jusqu’aux plages.
A Dinard le développement durable n’est pas un simple concept : la qualité de l’environnement nous mobilise :
- la qualité des eaux de baignade : travaux de réhabilitation de la l’assainissement à la THALASSO, désensablement de l’émissaire en mer (janvier 2017)
- la voie verte : je tiens à la transversalité des axes de circulation et les déplacements doux, au printemps, nous inaugurerons la voie verte, éclairage vert, qui permettra de se balader à vélo depuis Dinan jusqu’aux plages, venir à vélo à l’école, n’est-ce pas la qualité de la vie !

> le label 4 fleurs

- notre fierté 2016 : LE LABEL 4 FLEURS est maintenu.
- place aux Hortensias aux espèces endémiques.
Grâce à nos efforts, Dinard gagnera son Pavillon Bleu, le label symbole d’une qualité environnementale exemplaire.
Et c’est à vous DINARDAIS, toutes générations confondues que cette qualité de vie doit profiter toute l’année.
Bienvenue aux 250 foyers, nouveaux arrivants recensés en octobre 2016.
Nous comptons aussi 897 nouveaux inscrits en 2016 sur les listes électorales

La ville privilégie la construction de logements neufs et accessibles comme l’immeuble Le Brix : 200 logements prévus par des promoteurs privés.
Au quartier Saint-Alexandre, le Centre Commercial sera restauré cette année avant la saison.

> une vie quotidienne facilitée

La facilité de la vie quotidienne des familles fait partie de nos priorités : Dinard accueille et suit les enfants de la crèche au collège (2300 jeunes scolarisés). Toutes les inscriptions école, sport loisirs sont aujourd’hui centralisées via l’informatique.
La ville est consacrée au sport à tout âge et donne accès à ses habitants à toutes les disciplines (carte énora, chèque pass)
La Piscine Olympique accueille tous les enfants du territoire pour apprendre à nager : 25 classes dans le primaire et secondaire : 1 879 élèves
La remise en état du Wishbone club est en cours
Il en sera de même pour la passerelle du centre hippique mais vous l’avez compris, il faut de l’argent et du temps pour mener à bien tous ces chantiers et nous avançons par priorité.

> la démocratie

Place à LA DÉMOCRATIE : seule on va plus vite, ensemble, on va plus loin !
Toutes les remarques des Dinardais sont au cœur de mes préoccupations ; je tiens des permanences très constructives à la mairie tous les samedis
et vous Dinardais, vous avez la parole.
Les quartiers ont la parole : franc succès des réunions, bon climat, public intéressant et intéressé .
Nous poursuivrons avec les réunions trimestrielles par thème
Les jeunes ont la parole : par la création des comités de jeunes, comme le comité de projet skate park
Les seniors ont la parole : le conseil des sages a pour but de se concerter sur les avants projets

> temps forts sportifs et festifs

L'année 2016 a aussi été marquée de temps forts sportifs et festifs
Dinard en 2016 a été sur le devant de la scène sportive, lors de la coupe d’Europe de foot et la préparation des Jeus Olympiques.

Championnats de France organisés en 2018 ???
Dinard est animée tout au long de l’année
- les grands rendez-vous appréciés de tous comme le festival du film britannique,

- le feu d’artifice, les marées …
Et pas moins de 942 manifestations dont

-184 animations à l’initiative de nos associations. Bravo à elles.

- 240 manifestations à l’initiative de la ville.

Nous en créons de nouvelles, nous faisons évoluer certaines, vers plus d’authenticité comme …

- la fête de la Bretagne
- les rendez-vous aux Jardins
- le jumping est monté en puissance et en gamme 5*.

Dinard fête la nature
- une vraie fête de la musique avec des initiatives personnelles
- des expositions
- les dessins pour la paix avec Plantu
- l'expo Sarah Bernard 700 personnes aux Roches Brunes à la journée
- les marchés de Nöel !
Tous ces grands rendez-vous dinardais ont été reconduits avec succès, gérés dans un contexte d’état d’urgence (hommage ..).
Ils seront bien sûr reconduits en 2017

> le championnats de France 2018, catégories " M17 sabre

Autre événement que j’ai le plaisir de vous annoncer en avant-première :
Nous avons appris en ce début d’année, que La Fédération Française d’Escrime a confié l'organisation des championnats de France 2018, catégories M17 sabre » à la Lame d’Émeraude.

Ce seront les premiers championnats de France organisés par notre association dinardaise d’escrime, et seulement la deuxième fois, toutes armes confondues, qu'un club breton se lance dans cette aventure. C'est un formidable challenge pour la Lame d'Émeraude, pour la ligue de Bretagne et pour la ville de Dinard.



> l’Art et la culture

Nous avons initié avec succès LES BAINS DE CULTURE 2016, cycles de conférences qui rencontrent un vif succès
- Le succès des conférences, avec PPDA, Jean Jouzel, Professeur Roquet
Au programme des conférences à venir en 2017 :
- Judith Gautier,

- les impressionnistes,

- l’Égypte

Et puis des expositions :

- Très Toucher,

- Jacque Henri Lartigue aux Roches Brunes

La musique sera, cette année aussi, dans tous ses états.
Le festival de La Musique monte en gamme ; l’opéra : Carmen et les opéras d’été, les Noces de Figaro, le théâtre..

40 ème anniversaire du jumelage avec Starnberg - la Bavière le 4 juin 2017 , un grand moment de l’amitié franco allemande (semaine du cinéma allemand, semaine à St Lunaire ..).

> les Cérémonies Patriotiques

Enfin, j'ai remis les cérémonies au goût du jour.

Ceux qui viennent aux commémorations connaissent mon attachement à la Patrie, aux militaires, à tous ceux qui assurent notre sécurité dans l’ombre tout au long de l’année. Ils connaissent mon oncle JIM, soldat de la guerre des tranchées, 4 ans de tranchée, finalement félicité par le TIGRE en personne
Nous leur devons le respect et la mémoire
Les écoles se sont associées dès la maternelle : Musique, chant de l’Hymne

> en 2017

Tout ce qui peut être fait sera fait pour renforcer l'attractivité de la Ville à l'extérieur dans le cadre de nos moyens financiers et techniques
Car c’est une VILLE dont il s’agit et il est temps d’affirmer son véritable sens : une ville balnéaire
Mon ambition est de faire évoluer DINARD,  d’une station balnéaire à une ville balnéaire.
Pourquoi ? Parce que par définition,une station balnéaire est un lieu de séjour situé en bord de mer aménagé pour l'accueil des vacanciers
Ce qui implique une activité saisonnière

Une ville balnéaire, c’est une ville qui vit toute l’année. Elle capitalise sur l’attractivité de son implantation littorale pour développer une dynamique et un essor bénéfiques pour les Dinardais.

C’est un véritable enjeu économique d’autant que désormais la population tend à venir vivre sur les côtes.

> la création d’emplois

DINARD en a le potentiel !
Et pour cela le tourisme d’affaire est un puissant levier pour l’expansion locale, inexploité aujourd’hui faute de structures d’accueil et d’infrastructures dignes de ce nom.
Une infrastructure qui va à l’encontre de projets initiaux et qui génèrent des polémiques sur lesquels je tiens aujourd’hui vous apporter quelques éclairages clairs et concrets.


> le projet Eiffage

Sachez que j’ai demandé des modifications, que je suis ouverte aux échanges et à la discussion avec Eiffage en vue d’un réaménagement du projet
Nous voulons effacer cette friche !

Notre objectif est d’aboutir à un projet qualitatif en cohérence avec notre vision de Dinard, ville balnéaire et à la volonté d’essor économique qui en dépend

Beaucoup de désinformation organisée et destinée à affaiblir et intimider notre majorité. Je tiens à vous rassurer, je représente les intérêts généraux et nationaux de la commune avec un grand sens de mes responsabilités.
Le dossier suit son cours juridique, nous le défendons au mieux de vos intérêts de contribuable dinardais et je vous en tiendrai informés sur des faits tangibles lors de réunions trimestrielles prévues en 2017

> le projet PARKING

Un autre sujet de désinformation et de contestation, encore ce matin par la distribution d’un tract.
Et pourtant la ville constate depuis 20 ans les difficultés de stationnement.
Toute la politique de stationnement est à revoir, de nombreuses études effectuées par le passé, 400 000 € d’études dépensés par l’équipe précédente sans conclusion et actions engagées.

Clémenceau a dit

Il faut savoir ce que l’on veut
Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire
Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire


La Tendance nationale depuis 20 ans sur les villes du littoral, selon le Conservatoire du Littoral est de garder l’esprit des lieux ; diminuer les parkings de front de mer pour s’adapter au trait de côte, et prévoir les parkings souterrains en retrait.
Il est Impossible de se satisfaire de l’existant dans un souci de modernité

Nous envisageons les solutions appliquées dans la plupart des villes aujourd’hui St Malo, La Rochelle, Biarritz
L’idée est de dégager l’espace stationnement en surface pour permettre la promenade, d’achever le parking du marché actuel, le doubler, ce qui donnerait une capacité proche du centre-ville (400 consommateurs potentiels en + ,parkings pour riverains..)
La ville n’a pas les moyens de s’offrir ce parking et comme dans toutes les villes, la DSP est une solution
Aujourd'hui, rien n’est statué
Sachez que la Gilbert Bédard tient une permanence sur le sujet le lundi après midi.

> des agitateurs débordés de temps libre ...

Alors, Eiffage, les parkings et autres sujets, ce sont des prétextes pour créer des cabales, manipuler l’opinion, par des rumeurs totalement fausses sur la place publique et sur les réseaux sociaux, lieux favoris des attaques perfides.
A l’origine, des agitateurs débordés de temps libre qui occupent leur temps à détruire, à déstabiliser avec les moyens les plus vils, à instrumentaliser la peur dans le but de nous empêcher de mener à bien notre mandat.

Personnellement je ne crains aucune attaque mais laisser se proférer les mensonges et les insultes, c’est porter atteinte à l’image de notre ville, c’est la salir, c’est salir le travail des élus, c’est vous salir, vous Dinardais.

Et il est de mon devoir de ne pas vous laisser « salir »

Il est temps de ne pas les laisser « dire »

Certains m’ont reproché ma discrétion médiatique

A raison !

> alors, en 2017

Je défendrai l’image de marque de notre ville,
Je riposterai pour rétablir la vérité si celle-ci est biaisée
Je porterai haut l’étendard de la sincérité et de la cohérence de nos actions

Il faut savoir ce que l’on veut
Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire
Quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire

La page Facebook Dinard demain ainsi que le blog ont été réactivés, non pas parce que je suis en campagne, comme certains le laissent croire, mais tout simplement pour répondre à cette inflation de l’intox qui nous pollue.
Sachez qu’une rubrique Intox sera mise en ligne afin de couper court à toutes rumeurs et d’apporter la vérité aux Dinardais.

Mais toutes les informations, les animations, les événements qui font bouger notre belle ville balnéaire je vous invite à les suivre

- sur le site officiel de la Ville de Dinard

- sur les réseaux sociaux de la Ville : facebook Ville de Dinard, tweeter, blog, site, instagram.


Ils sont actifs pour publier tout ce qui anime et fait avancer notre ville

> 2017

METTONS le CAP SUR UNE VILLE BALNÉAIRE VIVANTE TOUTE L’ANNÉE

Une ville balnéaire qui favorise le retour à l’emploi de la majorité des citoyens

Une ville balnéaire qui facilite la vie des usagers avec l’arrivée du très haut débit, les relevés d’adresse sont effectuées (environ 13 000 prises sur DINARD)

Une ville balnéaire qui pense à sa jeunesse : Pôle scolaire : Campus d’un Collège avec extension possible d’un Lycée, en entrée de ville, facilité d’accès et de parking

Une ville balnéaire qui offre un plan de circulation pensé avec bon sens et des transports adaptés : demain le TGV, les navettes maritimes.

Une ville balnéaire qui prend soin de ses habitants : l’hôpital restera à Dinard.

La ville vient d'obtenir "le label 3 coeurs" pour son équipement en défibrillateurs et son soutien aux Parcours du cœur.

Une ville balnéaire à forte identité et image dont la notoriété rayonne sur un plan national et international

> une ville vivante grâce à son commerce de proximité

Priorité au centre-ville et au commerce de proximité
Notre vache sacrée :

le marché ces rendez-vous sont intouchables et resteront incontournables le mardi, jeudi et samedi.

Je souhaite sincèrement partager avec les commerçants une dynamique commune et positive.

Comme dans les villes avoisinantes, toutes les initiatives de nos commerçants sont bienvenues pour animer leurs rues et leurs boutiques et accueillir la population dinardaise et touristique.

L’union des commerçants doit être une union créative, fédératrice qui sait s’investir au profit de son activité

Le rôle de la ville est de tout mettre en œuvre pour attirer le public en centre-ville, et ce en dehors des week-end et des vacances :
La facilité de stationnement, la praticité d’accès, les animations, la communication pour créer l’envie et multiplier les occasions de venir à Dinard. Nous nous y emploierons tout au long de l’année.
Et nos efforts conjugués contribueront au succès.

> concept ''Ville balnéaire''

Pour donner vie à notre concept Ville balnéaire à l’année, nous mettrons la ville en fête les week-end de chaque entrée de saison.
Nous publierons prochainement sur notre site le calendrier des grands rendez-vous qui animeront l’année 2017

Le développement du tourisme d’affaires se fera via le projet Vivaldi, les études avancent activement
Un projet dans l’air du temps, destiné à donner un essor économique à vocation internationale, un projet à mener sans argent, viable en dehors des mois d’été par les séminaires et symposiums.
Dinard a les atouts de séduction pour la clientèle d’affaires : le site, le patrimoine, l’aéroport
Aujourd’hui Dinard dispose d’une capacité hôtelière répondant à la clientèle touristique allant de l’hôtel familial à la thalassothérapie en passant par le grand standing.
Mais, Dinard ne dispose pas d’une capacité suffisante d’hébergements équipés de salles de séminaire, de parkings et associés à une logistique de loisirs et à des équipements de sports

Combien de demandes de séminaires refusées parce que la ville n’est pas en capacité de les accueillir suivant les nouvelles normes européennes !
15 amendes pour des congressistes venus à Dinard.

Le Manoir de Port breton s’y prête complètement.

Aujourd’hui comme cela se fait dans toutes les villes, la restauration du patrimoine doit faire appel à des investisseurs.
Noble objectif :il faut conserver des bâtiments qui ont perdu leur usage, leur redonner le lustre d’antan, répondre aux besoins d’aujourd’hui, et avoir confiance en celle des hommes pour les réinventer.

Je souhaite aussi créer des lieux et centres d’intérêt aptes à développer une activité touristique permanente

La Villa des Roches brunes, patrimoine, culture, histoire, visite à l’année, attractions à l’année : modèle Arenenberg au bord du lac de Constance
Autre grand pôle de la ville nécessitant d’être rénové, le palais des arts et du Festival, il est en péril et inexploitable depuis 2015.
Nous ne bricolerons pas par des ravalements de façade.
Il s’agit d’un projet global de rénovation Palais des arts et piscine olypique d'eau de mer liés à l’aménagement du front de mer.

Enfin parlons de la Villa Eugénie, dans un état de vétusté très avancé.

Des études sur sa réhabilitation ont été menée en 2011, pour un coût de 78 000 euros. Or, rien n’a été fait… ni en 2011, ni en 2012, ni en 2013… même si des lignes d’investissement apparaissaient chaque année au budget !
Compte tenu de l’état du Palais des arts, dont la remise en état s’élève à 3 millions d’euros, ou de la piscine, qui nécessiterait 5 millions d’euros d’investissement, la villa Eugénie, vous l’avez compris, n ‘est pas une priorité pour l’année 2017.

Le tourisme d’affaires est un puissant levier économique, le tourisme balnéaire et le tourisme vert n’en sont pas moins importants

Notre office de tourisme va prendre une nouvelle dimension, une dimension intercommunale, puisque ma qualité de Présidente de la communauté de communes donne à Dinard le leadership.

Dinard va ainsi profiter de toutes les synergies productrices de développement économique. Il reste au Gallic en même lieu et place.
Les modalités d’agencement et d’installation sont à l’étude)

> conclusion

Chers amis, je souhaite vous offrir une ville balnéaire saine, propre et vivante une ville attrayante, dynamique et connectée tout au long de l’année
Le maire est le premier magistrat de la ville et il doit se rappeler constamment « l’esprit des lois » de Montesquieu qui inspira la constitution de 1791 et constitue l’origine des doctrines qui reposent sur la séparation des pouvoirs,… législatif, exécutif et judiciaire,… doctrines qui sont notre actualité encore aujourd’hui !

A Dinard, Montesquieu a été un peu délaissé ces dernières année, il a pourtant dit des vérités qui restent actuelles.

« Une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi, mais elle doit être loi parce qu’elle est juste » (Montesquieu)

Je suis réaliste, je sais apprécier l’ascension vers un objectif, vers un cap, je sais reconnaître et accepter les obstacles sur le chemin..
Je suis optimiste : ce n’est pas manquer de sérieux et de clairvoyance,
La culture adoucit les moeurs, le sport génère des énergies positives, l’environnement naturel permet un fabuleux essor dans le tertiaire Je ferai tout pour tirer parti de ce potentiel, pour et avec vous
J’ai pour maxime “le bien être durable”!

Alors en 2017
Je nous souhaite de partager notre histoire dinardaise dans un climat apaisé, bienveillant.
Je souhaite à mes équipes de l’audace, de l’énergie et de courage pour continuer à avancer de façon constructive.
Je vous souhaite, à vous et vos familles le meilleur pour cette nouvelle année !

Le Dinardais n’est pas frileux, ensemble on se jette à l’eau, comme le 31 décembre 2016 par 0°,5 C dans l'air  !!

Merci à Caroline, Françoise , Isabelle , Audrey, Christian, Stephan , Annie, Virginie ..



> CCCE : une nouvelle commune

J’invite mon équipe à me rejoindre sur scène, puis les élus de la commune nouvelle de Beaussais sur mer, Mr Eugène Caro maire de Beaussais, Mr Merdrignac Maire délégué de Trégon, Mr Philippe Guédon Maire délégué de Plessis Balisson à venir nous rejoindre et Christophe Bourget, maire délégué de Ploubalay

« Beaussais, c’est beau, c’est sur mer, c’est Beaussais sur mer ! »


La salle du Cosec lors des voeux 2017 était comble


haut de page