Menu

dimanche 20 août 2017

C'est écrit dans la presse ...

... feu(x) d'artifice à Dinard

depuis 2013, le nombre de spectateurs diminue sensiblement

2013

En juillet, le feu d’artifice avait attiré 50 000 spectateurs.

En août, le second feu d’artifice estival organisé par Dinard aura lieu le samedi 17 août sur la plage de l’Écluse.
Les deux traditionnels feux d’artifice de l’été s’inscrivent cette année dans les manifestations célébrant la fondation de la ville, par le chef de guerre Arthur, il y a 1 500 ans. 50 000 spectateurs
Après un premier épisode en juillet consacré à l’arrivée d’Arthur, le feu du samedi 17 août a pour thème son triomphe. Les tableaux se succéderont pour embraser de mille feux le ciel dinardais, réservant quelques surprises aux spectateurs. Les festivités débuteront dès 22 h avec un bal public, esplanade Yves-Verney animé par Oscar et son orchestre. Pour faciliter le déplacement des piétons, des rues seront coupées à la circulation et des déviations mises en place.

2014

En août, le feu d'artifice de la mi-août sera finalement tiré !
L'annonce de la suppression, par la nouvelle municipalité, du traditionnel feu d'artifice de la mi-août à Dinard (35) avait suscité la colère et l'incompréhension des commerçants et restaurateurs dinardais. Chaque année ce spectacle rassemble environ, 50 000 spectateurs

2017

En juillet - Le feu d'artifice défie le ciel de Dinard
Le feu d'artifice a largement séduit les foules pendant 18 minutes et 30 secondes de spectacle.
Hier, les bouquets ont éclaté dans un ciel capricieux, au gré des notes de musique. 15 000 à 20 000 personnes s'étaient rassemblées pour suivre le spectacle.

En août, environ 15.000 à 20.000 personnes se sont massées jeudi soir, plage de l'Écluse pour assister au second feu d'artifice de l'été. Ce devait être une soirée de rêve, mais l'attentat perpétré à Barcelone quelques heures avant a quelque peu terni la fête.

Les élus de Dinard s'expriment dans la presse

Il est beaucoup dit que le climat à Dinard est enfin apaisé depuis les élections anticipées d'avril 2017.

Il faut quand même souligner qu'au cours des 4 feux d'artifice tirés en 2014, 2015 et 2016, sous le mandat de madame Martine Craveia-Schütz, aucun incident ne s'est produit.

Monsieur Christian Poutriquet peut en témoigner, il était au PC sécurité à chaque fois.

L'adjoint à la culture prend des risques

en laissant entendre, prudemment certes : un feu oui, si les finances le permettent.

La municipalité précédente, en supprimant un feu d'artifice, avait provoqué l'incompréhension et la colère des commerçants et restaurateurs.

Mais, comme l'a écrit monsieur J-C Mahé, maire de Dinard, tout ce qui entre dans les caisses des commerçants, c'est bon pour Dinard.

Rappelons-nous quand même qu'il en coûte à la mairie (aux Dinardais)  66 € par seconde ; il faut réfléchir.






haut de page