Menu

lundi 14 août 2017

Bruits de couloir ...

... les finances de la Ville ne permettraient pas de dépolluer le terrain de la gare ?

... et pourtant des propos martelés pendant 3 ans

L'ancienne maire de Dinard, Sylvie Mallet, avait répété de nombreuses fois, même en Conseil Municipal, à madame Martine Craveia-Schütz (maire de 2014 à 2017), concernant le terrain de la gare : - "il suffit d'aller chercher l'argent chez le Notaire, dès le compromis signé". - "Vous privez Dinard de 14 000 000 € (14 millions), en ne signant pas".  - "Le terrain de la gare c'est notre bas de laine".

Des propos martelés pendant plus de 3 ans.

Promesses non tenues ?

Trois mois après les élections municipales du printemps 2017, "ils" devaient transformer le boulevard Féart, réhabiliter la salle Debussy (Palais des Arts et du Festival) pour accueillir le Festival du Film Britannique dès septembre 2017, remplacer le revêtement de la Digue etc...etc

Ces travaux devaient être financés avec l'argent de la vente du terrain de la gare. Nous sommes le 15 août 2017, et le terrain n'est toujours pas vendu. Toutes ces promesses, du pipeau.

Le bruit court ... ?

Le budget prévu par madame Martine Craveia-Schütz pour la réfection du Palais des Arts et du Festival, serait réaffecté pour financer la dépollution du terrain de la gare.

Un véritable jeu d'artifices (un de plus)

C'est l'exercice habituel des modifications budgétaires ; à défaut de créer des recettes, il faut arbitrer entre les dépenses.

La réouverture de la salle Debussy attendra donc l'ouverture du Monoprix prévu dans le projet de la gare.

Ont-ils oublié qu'un bloc de béton, à cause à l'humidité du toit, s'est détaché en 2015 du plafond de la salle Debussy ? Auraient-ils également oublié que l'eau s'est infiltrée dans les murs et que des travaux structurels sont indispensables ?

Pour rappel, la dépollution du terrain de la gare a été estimé entre 700 000 et 1 million € par l'ancienne municipalité.
Le diagnostic de l'ensemble des travaux du PAF avait, quant à lui, été estimé à 1 million 661 739 €. (dont 501 739 € pour les reprises structurelles et la rénovation des toitures terrasses)

Plus 1 million 160 000 € pour le réaménagement et la modernisation de la salle Debussy.

Au prochain conseil municipal, le 18 septembre, aurons-nous de nouvelles informations ?

Restons attentifs !!!


haut de page