Menu

mercredi 10 septembre 2014

Dinard : le Cinéma !!!

chacun fait son film...

« Gardons le Cinéma en centre ville »

Madame le Maire de Dinard a reçu le lundi 8 septembre 2014 le collectif « Gardons notre cinéma à Dinard » qui lui a remis la pétition signée par 5717 personnes.
Après avoir salué ce travail de mobilisation effectué, Madame le Maire a rappelé aux représentants de ce collectif que l’objectif de conserver le Cinéma en centre ville était totalement partagé, tant pour la municipalité que pour le collectif.
« Partie intégrante de l’âme et de l’histoire de Dinard, et élément stratégique de son développement, notamment au travers de son Festival du Film Britannique, la place du cinéma reste au cœur de Dinard, et nous ferons tout pour que ce soit le cas » souligne Martine Craveia Schütz.


Bien qu’étant un établissement privé, la municipalité de Dinard porte un intérêt tout particulier à l’évolution du Cinéma, non seulement compte tenu de sa relation privilégiée avec le 7ème art qu’elle entend développer et renforcer, notamment via le Festival du Film Britannique, mais également en raison du fait que son emplacement en centre ville participe de façon incontestable à la qualité de vie des dinardais.
Se rendre au cinéma « Les deux Alizés » , notamment en raison de son emplacement, est un plaisir incomparable, nul ne le contestera.

Le centre ville doit en effet rester un lieu de vie pour tous les habitants de la ville et non pas seulement un lieu de passage pour les estivants. Il faut tout mettre en œuvre pour que les commerces et les activités s’y maintiennent.
Il y a une véritable volonté politique pour maintenir le Cinéma dans son emplacement actuel.
Il y a vingt ans, la ville de Dinard a fait partir du centre ville son tennis club, la municipalité fera tout ce qui est possible pour que le Cinéma ne subisse pas le même sort !


Madame le Maire a ensuite expliqué au collectif que des discussions étaient actuellement menées avec Monsieur Lagrée, propriétaire du cinéma « Les deux Alizés » , intégrant plusieurs scenarii d’évolution. Une prochaine rencontre aura lieu le 26 septembre prochain afin d’approfondir les pistes évoquées.
Madame le Maire et le collectif tiennent enfin à souligner leur parfaite convergence de vue sur la nécessité de traiter ce dossier en dehors de toute considération politique et s’accordent sur la priorité de tout mettre en œuvre pour faire du 25ème Festival du Film Britannique une parfaite réussite.

Le collectif remercie ses 5717 pétitionnaires et précise qu’il entend maintenir sa vigilance dans l’évolution de ce dossier.


Communiqué de presse



haut de page