Menu

jeudi 24 octobre 2019

ÉLECTIONS Municipales 2020

1 - Exception dinardaise

Un maire sur deux ne souhaite pas se représenter en 2020 ...

... selon l'Observatoire de la démocratie de proximité qui indique que 49 % des maires actuellement en place ne souhaitent pas se représenter aux suffrages de 2020. Les raisons multiples de cette tendance traduisent  : 

<< une forme de résignation des maires, contenue par un sens du devoir >>.

Plus d'un tiers des maires invoquent le manque de moyens financiers pour assumer leur fonction.


... à Dinard, déjà 5 candidats, voire 6 ?

Cohésion municipale fissurée

De nombreux candidats ont déjà dévoilé leur intention, dont 3 issus de la majorité, qui sont, pour certains, aux commandes de la mairie depuis plus d'1/4 de siècle

La place du Khalife est très convoitée, mais des désaccords semblent se profiler ;  la cohésion municipale s'est fissurée.

J-C Mahé s'exprime dans la presse ...

Conférence de presse du 8 octobre 2019.

... la LOI ne le lui interdit-elle pas ?



Extrait de l'article de Ouest-France

<<  Le maire, Jean-Claude Mahé, l’a rappelé en préambule de la conférence de presse, mardi 8 octobre, dans les salons de la Thalassa de Dinard, en égrainant ( égrenant, c'est mieux ) les dossiers réalisés. « Trois ans de mandat, c’est extrêmement court. Nous sommes venus au monde dans des conditions particulièrement difficiles. Je n’étais pas destiné à être maire, mais j’ai eu honte. Honte de la situation dans laquelle se trouvait Dinard. Il fallait redresser la Ville, ramener le calme auprès des Dinardais et des employés municipaux », rembobine Jean-Claude Mahé. « Nous avons réalisé quasiment tout ce que l’on avait envisagé. Nous avons aussi fait des choses qui n’étaient pas prévues. »


2 - Honte de quoi, de qui, monsieur le maire ?

Dinard.xyz est révolté, par vos propos, monsieur Mahé :  "...  j’ai eu honte. Honte de la situation dans laquelle se trouvait Dinard. Il fallait redresser la Ville ..."


 Au risque de nous répéter, nous vous rappelons que c'est VOUS et une partie de votre équipe qui avez mis la ville de Dinard en ébullition de 2014 à 2017. VOUS et une partie de votre équipe avez fait venir de Rennes et de Saint-Malo le syndicat Sud (aucun employé de la Ville n'était syndiqué à Sud à cette époque ) qui a bruyamment vociféré ( les mots que nous employons sont faibles et politiquement corrects ) à plusieurs reprises, en frappant violemment les vitres de la mairie alors que se tenait le conseil municipal. C'est VOUS et une partie de votre équipe qui avez distribué des tracts mensongers, humiliants concernant madame le maire et ses conseillers, élus en mars 2014, démocratiquement. C'est VOUS et une partie de votre équipe qui avez toléré les propos indignes que l'on a pu lire et que nous lisons toujours aujourd'hui sur la Gazette de Dinard que VOUS ne semblez plus maîtriser.



Après avoir mis le feu à la ville en 2017, VOUS soutenez un pompier pour 2020


Dinardaises, Dinardais, regardez ces quelques documents HONTEUX 

Ces photos montrent l'intolérance de certaines personnes.





Vu sur la Gazette de Dinard.

Gazette soutenue par la municipalité actuelle.


Même la presse s'y met


Et vous voulez faire croire aux Dinardaises et aux Dinardais que c'est madame Martine Craveia-Schütz et son équipe qui ont créé, entre 2014 et 2017, le chaos que vous décrivez sans cesse. 


Heure d'hiver 

Cliquer sur le coq

 


haut de page