Menu

lundi 19 février 2018

En attendant le Conseil Municipal de ce soir ...

... plusieurs sujets méritent d'être commentés

1 > Démission de l'adjointe au commerce

Pour quelles raisons ?

On peut lire sur différents réseaux sociaux que madame Nathalie Roblot a démissionné pour mésentente avec monsieur le maire Jean-Claude Mahé et/ou avec le 1er adjoint Bruno Deslandes. Elle était également excédée par les agissements d'une tierce personne, non élue et non agent de la mairie. (Nous cherchons en vain l'identité de cette personne).

Madame Nathalie Roblot était pourtant très active avec "Sauvons Dinard", il y a un an, pour obtenir des élections anticipées.

On disait même qu'elle avait travaillé avec les commerçants pour mettre au point la charte des terrasses. << cliquer

Madame Nathalie Roblot déclarait dans Ouest-France le 21 avril 2017

"C'est la première fois que je participais à une campagne électorale. L'élément déclencheur, ce fut la manifestation du mardi 31 janvier au soir devant l'hôtel de ville. Ce « soulèvement » incroyable de centaines d'habitants, d'agents municipaux, de commerçants contre la politique municipale.
Nous étions opposés à la mort du centre-ville, en raison de ce projet d'extension du parking souterrain des Halles et de l'augmentation annoncée du nombre d'horodateurs. Quelques jours auparavant, j'avais rédigé une lettre ouverte incitant les commerçants à participer nombreux à ce rassemblement".

Deux mois et demi après cette manifestation, vous voici donc adjointe au commerce. Quelles sont vos priorités ?

"Je veux réinstaurer le dialogue entre les commerçants et les élus, apporter un élan nouveau, aller voir ce qui se passe ailleurs et recueillir les bonnes idées...
Depuis trois ans, ce dialogue commerçants-mairie est au point mort. J'ai déjà commencé à retisser des liens avec les commerçants, les artisans, les professions libérales, les entreprises, les professionnels du marché. Je veux fédérer, écouter, dialoguer, échanger... J'ai la chance d'être connue à Dinard. C'est un réel avantage".

2 > Emprunt de 1 million 500 000 €

Pour quelles raisons ?

Les finances étaient bonnes. Bruno Deslandes, le 1er adjoint chargé de celles-ci le déclarait dans la presse dès sa prise de fonction en avril 2017.

Depuis, des économies ont même été réalisées parait-il.

Sous la mandature de madame Martine Craveia Schütz, de 2014 à 2017, 4 millions € avaient été économisés sur un "trou" de 4 millions 700 000.


3 > Le patrimoine culturel de Dinard ? Quelle est la vision de la municipalité ?

Pourquoi vendre le patrimoine des Dinardais ?

Tribune rédigée par Happy ! Dinard, adressée à Ouest-France et publiée ce matin


Ne pas oublier que la vente d'un bien patrimonial ne se fait qu’une fois, c’est irréversible.


haut de page