Menu

vendredi 11 novembre 2016

En avant la musique

En 2015, un grand amateur de musique brandissait, avec élégance, un carton rouge au moment où se produisait sur scène le nouveau directeur artistique du Festival International de Musique, Maître Ramzi Yassa, pianiste de renommée mondiale ; rare moment d'intolérance !!!

Pourquoi tant d'agressivité, de méchanceté ?

La suite éclairera les Dinardais.

En ce temps là ...

Précision importante, une association au statut particulier : « Musiques Errances » avait été créée en 2006. La Présidente de cette association était ... la première adjointe et épouse du maire de l'époque.  

« Musiques Errances » ne bénéficiait d'aucune subvention mais les décisions du Maire, lors des Conseils Municipaux, rétribuaient, sans compter, les artistes qui se produisaient dans le cadre de spectacles proposés. Tout se passait dans l'opacité la plus complète, aucune commission culturelle n'avait été créée. Le conseil municipal de l'époque ignorait :

> Le choix des manifestations culturelles,
> Les contrats passés avec les artistes,
> Les participations du personnel de la mairie,
> La tenue de la billetterie,
> L’édition des programmes et des brochures,
> La vente éventuelle de produits dérivés,
> La confection d’affiches,
> La façon d’assurer la promotion des spectacles …

Certain membre de cette association, toutefois, mouillait la chemise comme le prouve la photo.

« Musiques Errances » n'existe plus mais quelques nostalgiques aimeraient bien, à nouveau, fonctionner comme au bon vieux temps.


81 673,86 €

2009 l'année des records ...

C'est la somme payée par les impôts des Dinardais. Elle correspond aux décisions du Maire pour 11 prestations d'artistes qui se sont produits au cours de l'année 2009.

Sans compter le Festival International de Musique qui fêtait sa 20ème  année d'existence.



 

Ce sont les élus actuels qui aiment Dinard et qui travaillent à son redressement.

1 € dépensé = 1 € utile

Contrairement aux propos calomnieux distillés à longueur de journée sur les réseaux sociaux et manifestations récentes instrumentalisés par quelques marionnettistes, la Municipalité actuelle travaille pour sauver Dinard en toute transparence.



haut de page