Menu

samedi 5 mars 2016

Le PLU ne leur a pas plu ...

15 ans de retard

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU), un dossier qui fait beaucoup parler actuellement, à Dinard, à tort et à travers.

Ailleurs c'est fait depuis belle lurette.

A Dinard tout est à faire au dernier moment, obligé par la loi ; rappelez-vous l'entrée dans la Communauté de Communes, obligatoire au 1er janvier 2013.

Il y a plus de 15 ans, la loi SRU du 13 décembre 2000 invitait les communes à transformer rapidement le Plan d'Occupation des Sols (POS)  (beaucoup moins contraignant) en   Plan Local d'Urbanisme (PLU). 

La majorité actuelle doit, dans l'urgence, rattraper les négligences d'hier puisque le PLU doit être réalisé pour le 26 mars 2017 date butoir fixée par la loi. Quinze années passées, sans la moindre transformation, le moindre rapport, la moindre réunion publique sur ce plan pour lequel il eût été judicieux d’être réactif et visionnaire pour l’avenir. Au lieu de cela rien ...

Et ce sont ces mêmes donneurs de leçons qui s’indignent aujourd’hui, s’inquiètent des délais très courts, qui déclarent : "Vous ne parviendrez pas à  terminer le PLU pour la date limite". Et de préciser "3 ans auraient été nécessaires pour le traiter raisonnablement".


Mais de qui se moque t’on !!! . Comment ne pas être amené à se poser des questions sur le sérieux de ces détracteurs, sauf à penser qu’ils se complaisent dans la critique systématique, moyen comme un autre pour faire oublier leurs erreurs d’hier, qui aujourd’hui hélas, coûtent cher, très cher aux Dinardais.


PLU : première réunion d'information

Elle s'est tenue le 29 janvier 2016 salle du Balnéum au Palais des Arts

Présentation par le cabinet DBW chargé de l'élaboration.

> Objectifs, d'un PLU

> État des lieux

> Enjeux et perspectives qui se dessinent

> Modalité de concertation

> Échéancier prévisionnel de la suite des études

Prochaine réunion publique le 14 avril 2016

Lu sur leur blog

Nous aurons ce fameux PLU en 2017, mais dans le cadre d’un travail contraint par le temps : nous disposons de 18 mois là où il faudrait trois ans ! Beaucoup de sujets ne pourront être développés suffisamment. Il nous faudra remettre ce PLU * en chantier dès notre éventuelle arrivée à la mairie ** pour relancer la dynamique urbaine à Dinard, dans l’esprit de la continuité républicaine, comme cela s’est toujours fait, avant mars 2014.

* Pourquoi ne pas l'avoir fait quand ils étaient aux commandes

** Rêve obsessionnel ...

Leur résumé de la réunion du 29 janvier

1 – la réunion publique qui devait présenter un diagnostic de la commune, fait par le cabinet DBW en charge de la réalisation du PLU, s’est résumée à un état des lieux ...

2 – même si le PLU devient obligatoire pour les communes, le POS tant décrié par la candidate MCS, a été judicieusement utilisé par les prédécesseurs du maire actuel ...

3 – malgré l’animosité entre Y. Bourges et M. Mallet, la remarque précédente prouve qu’il y a eu une continuité de 50 ans en matière d’urbanisme à Dinard. Celle-ci a été brisée par l’attitude dogmatique du maire actuel ...

4 – la ville dispose de suffisamment d’espaces à densifier pour accueillir 1200 logements dans les dix prochaines années  ... 

5 – étant donné les délais extrêmement courts pour réaliser ce PLU, les études approfondies qui auraient dû suivre le diagnostic, ne pourront être conduites dans leur intégralité ...

6 – le cabinet a d’ailleurs annoncé que dans le domaine des opérations d’aménagement et de programmation (OAP, qui peut s’intéresser à une zone ou être des prescriptions plus générales sur la totalité de la commune), son attention se focalisera (résumera ?) essentiellement sur les « liaisons entre les différents ensembles architecturaux afin de les mettre en valeur » !

7 – il faut reconnaître à sa décharge que son travail n’est pas facilité par le maire dont l’action dans ce domaine se limite à imposer ses idées préconçues (espaces verts, liaisons douces, assainissement, stationnements) ...

8 – par exemple, il me paraît bien difficile de faire coexister en centre-ville, trottoirs généreux ou zones piétonnes pour laisser les touristes déambuler en toute sérénité ...


Ce qu'il convient de retenir

Dinard est l'une des dernières ville en France de plus de 10 000 habitants qui a conservé le Plan d'Occupation des Sols.

Le Plan Local d'Urbanisme est le principal document d'urbanisme de planification de l'urbanisme au niveau communal ou intercommunal. Le PLU est régi par les dispositions du code de l'urbanisme, essentiellement aux articles L. 123-1 et suivants et R. 123-1 et suivants. La loi d'engagement national pour l'environnement ou « Grenelle II », du 12 juillet 2010, a modifié plusieurs aspects du PLU : prise en compte de la trame verte et de la trame bleue, orientations d'aménagement et de programmation, PLH (Programme Local de l'Habitat) voire PDU (Plan de Déplacement Urbain) intégré dans celles-ci... De plus, lorsque l'EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) a la compétence intercommunale, le périmètre du PLU est celui de l'intégralité de l'EPCI.


haut de page