Menu

vendredi 20 juillet 2018


Ils sont malades

Les tilleuls qui bordent le boulevard Féart sont bien malades déclarent Jean-Claude Mahé et son adjoint à l'urbanisme Christian Poutriquet dans Ouest-France.   





Ils ne sont pas malades ces tilleuls

60 ans d'entretien fait dans les règles de l'art

Ils ne sont pas malades ces tilleuls

Sont-ils malades ces donneurs d'ordres ?

Ce n'est pas un travail de professionnel

Pauvres tilleuls que l'on ampute

Vous qui le 7 avril 2015 hurliez contre l'abattage d'un marronnier appartenant à un particulier (la mairie n'y étant pour rien), accusant madame le maire de "massacre à la tronçonneuse", pourquoi êtes vous muets ?


haut de page