Menu

mardi 7 février 2017

 

 


  


Communiqué de madame le Maire de Dinard ...

... suite au comportement inadmissible de certains manifestants le 31 janvier 2017

Médiocrité et violence

À Dinard, et pour la seconde fois, la liberté du Conseil Municipal du 31 janvier 2017, a été entravée. La démocratie a été piétinée.
C’est grave

Triste spectacle que cette manifestation de perpétuels perturbateurs et d’insatisfaits, récupérée par les syndicats, en particulier le syndicat Sud, venu de Rennes bien que non représenté aujourd’hui par les agents dinardais.
Cette manifestation bien orchestrée a dégénéré, coups sur les fenêtres de l’hôtel de ville, insultes virulentes, injures grossières, en deux mots médiocrité et violence.

Silence de l'ex opposition

Que reste-t-il de la liberté et du respect de chacun lorsqu’un Conseil Municipal démocratiquement élu est contraint de se tenir à huis clos devant la mascarade et le tumulte ?
Aucune motivation, aucun sujet ou prétexte à discorde n’autorise une telle façon de procéder si ce n’est un besoin d’exacerber sa haine et de nuire définitivement à la majorité en place.
Et ce qui est encore plus grave, c’est de voir ces agitateurs se glorifier de leurs actes. La nature de leurs commentaires et la diffusion de vidéos sur les réseaux sociaux en sont témoins.
Nous déplorons le silence de l’ex-opposition face à ces évènements. Un silence qui traduit peu de respect au symbole de la vie républicaine.

Garder notre dignité

Nous le déplorons mais ne sommes pas surpris. Il est facile de se dire démocrate quand on tient le pouvoir et de chanter la révolution quand on le perd.
Nous voulons dire aux Dinardais, pas seulement à ceux qui nous ont élus mais à tous les Dinardais pour qui nous luttons chaque jour
Que nous les assurons de garder notre dignité,
Que nous ne céderons pas à la peur et à l’escalade de la vengeance
Et que nous sommes prêts à en payer le prix.

MCS 3 février 2017




haut de page