Menu

jeudi 1 janvier 2015

Héritage...

Sécurisation des abords du collège "le Bocage"...

Et si l’on parlait de la « Sécurité de nos enfants aux abords du Collège « le Bocage », dossier porté à la connaissance de la municipalité, dès 2008, par les parents d’élèves (FCPE du Bocage), pour lequel un projet de réaménagement avait pourtant était accepté. Travaux repoussés dans un premier temps puis refusés définitivement. La seule réponse apportée en guise de travaux, l’installation d’un panneau lumineux venant aggraver le problème de la sécurisation des élèves. Bravo !



Qu’en est-il aujourd’hui avec la nouvelle majorité ?

Dès la prise de fonction de la nouvelle équipe et suite à l'accident d'une élève de 6ème, renversée par une voiture le 13 juin 2014, ce dossier a été pris en compte avec tout l’intérêt qu’il suscitait, eût égard à la « Mise en sécurité de nos enfants ».

Dès le lendemain : présence quotidienne d'un agent vacataire, renforcement des contrôles de vitesse, présence de la Police municipale.

Six mois de concertation : de vraies réflexions, un travail en interne, avec tous les partenaires concernés (Direction du collège – Parents d'élèves - Services techniques de la ville – Services de Police – Conseil Général – Services des transports scolaires - Élus) pour aboutir, après présentation de plusieurs projets, à un total consensus et la mise en place d’un calendrier précis des travaux, pour une rentrée 2015 en toute sécurité.


Ce projet est axé sur trois objectifs :

la sécurisation des collégiens, la prise en compte des piétons et des cyclistes, la préservation de l’environnement, conçu pour être évolutif vers d’autres quartiers de Dinard et permettre à l’avenir l’embellissement de ceux -ci avec extension des travaux (élargissement des trottoirs, pistes cyclables) entre la plage du Prieuré et celle du Port Blanc.

La nouvelle municipalité travaille avec un intérêt porté vers tous les Dinardais et le souci de Bien vivre à Dinard.

Quand il y a la volonté, il y a un chemin !

La presse en parle

Le Télégramme du 17 décembre



haut de page