Menu

lundi 19 mars 2018

La communication ne peut pas être confiée à n'importe qui !!!

Poster une information sur un réseau social est une responsabilité. Il faut donc vérifier, expliquer le contenu de la nouvelle.

Oui-Oui est particulièrement prompt à déverser sur Facebook®, des informations qu'il ne contrôle jamais. Le plus souvent il "partage", c'est à dire qu'il prend le lien d'un article qui lui semble intéressant ou qui fera le buzz.

Plus de 200 internautes affolés ...

Le post sur les horodateurs, nouvellement installés à Dinard, est l'exemple type du message qu'il est impératif de contrôler avant de mettre en ligne.

C'est Ouest-France qui tente d'éteindre l'incendie provoqué par Oui-Oui sur son réseau social.


Stationnement et horodateurs


Plus de 200 commentaires ont été postés par des internautes, hallucinés par ces nouveaux tarifs. Des messages alarmants, ironiques, amusants, hors sujets. Florilège : « Intermarché, Leroy Merlin, Gifi et Grand Frais peuvent remercier la mairie » ; « C'est quoi ces tarifs de malade, c'est du vol » ; « La mairie signe l'arrêt de mort des commerçants » ; « L'automobiliste devient une vache à lait »...

Quand c'est parti, c'est parti

Il y avait bien quelques pompiers volontaires essayant d'éteindre l'incendie avec des commentaires apaisés, mais sur les réseaux, quand c'est parti, c'est parti.


La Ville a sorti les lances à eau, hier en fin d'après-midi, pour expliquer ses choix, et faire un rappel de la situation.

La police municipale annonce qu'elle fera preuve de pédagogie et qu'elle viendra en aide aux automobilistes un peu dépassés par l'utilisation de l'horodateur. La Ville envisage de diffuser de petites notices explicatives.

Mais les braises risquent d'être ravivées le 3 avril, quand les Dinardais, habitués à la gratuité depuis trois mois, devront sortir le porte-monnaie. Ils finiront par s'y habituer. Comme les autres.


Pourquoi la ville de Dinard n'assure-t-elle pas sa propre communication ?

Elle dispose de 2 canaux d'information :

1- Ville de Dinard Facebook

2- Le site officiel de la mairie

Force est de constater qu'un nouveau média voit le jour à la mairie de Dinard :


Étonnant voire déconcertant : les explications du chef de la police municipale exclusivement relayées par Éric Onnée.

Ville de Dinard Facebook, aucune mention relative au stationnement ; le dernier article évoque ... la prochaine chasse aux œufs !

Le site officiel de la ville de Dinard, rien non plus.

Dinard sauvée, libérée, apaisée ?


L'ancienne candidate de la liste <Dinard libérée> s'exprime dans le Pays Malouin, parlant de la nouvelle municipalité : "Force est de constater que le calme est revenu dans la ville depuis son élection. Je salue la volonté de la majorité de rompre avec certains comportements, qui réintroduit du sérieux dans la gestion de la ville ..."





Si tout ce cafouillage s'était produit sous la mandature de Martine Craveia-Schütz, on imagine les titres et articles dans la presse ...

Et en plus

Les barrières des parkings souterrains du Marché et du Centre Ville (Tennis) qui devaient être installées début avril, ne le seront pas avant juin (si tout se passe bien). Quel manque d'anticipation, quel amateurisme, quel manque à gagner, quel gâchis...





haut de page