Menu

mardi 17 septembre 2019

Les Dinardais Désenchantés et Outragés associés de tout cœur avec les Dinardais Indignés

 nous écrivent :

Le Collier des jours

   Souvenirs de ma vie

Nous avions déjà le Collier des jours - Souvenirs de ma vie (Tome 1) par notre célèbre écrivène, otrice (Judith GAUTIER, membre de l'académie Goncourt), comme bon semblera à OUI-OUI de le retranscrire dans son journal de bord (tant l'orthographe lui colle à la peau), baptisé la Gazette (ou plutôt la Baveuse de Dinard).

Le Collier de perles

Nous, les Dinardais, Désenchantés et Outragés (associés de tout coeur avec les Dinardais Indignés), nous proposons d'éditer Le collier de perles - Souvenirs de Dinard (Tome 2) en hommage à Edouard VII, fondateur de l'avenue du Premier Rang du Collier de Perles égrenées tout au long de la voie qui glorifie la célébrité de ce prince. C'est sûrement Judith qui nous envoie ses Mémoires d'Outre Tombe (à moins que ce soit cellezouceux de Chateaubriand - toute cette culture finit par se mélanger dans notre tête !!!!). 


Au crédit des "Sauveteurs en maire"

Dans ce tome 2, vous trouverez les magnifiques photos de réalisations qui sont à mettre au crédit de l'équipe des "Sauveteurs en maire"
Dans cette magnifique avenue, loin de la foule déambulatoire du centre ville, on peut bien se faire des entorses. Personne ne s'en soucie, personne ne vous voit. Vivons cachés, vivons heureux dans notre bonne ville décrépite


Que font les "Sauveteurs en maire" pour Dinard ?

 




 Grille en fonte et herbes folles



 




L'égout et les couleurs



 






Des racines et des herbes






Patchwork de bitume cloisonné d'herbes folles


 




Petite fleur sauvage jaune dans un monde de granit brut



Œil de lynx

Notre inquiétude est grande, quant aux yeux perçants de notre lynx municipal dont les lunettes de triple vue ne sont pas assez puissantes pour lui faire voir que ce qui n'existe pas (c'est un patron de local press virtuel, très en avance sur son temps par rapport à ses confrères). Ou son vélo qui n'est pas assez puissant pour lui permettre de pédaler jusqu'au fin fond de la Perle de la Côte d'Émeraude. Pourtant, il connaît bien sa ville ("j'aime ma ville, c'est sa devise, non ? Mais je n'aime pas le Maire qui a été élue à la place de... aurait-il dû ajouter).


Les commissaires aux fleurs

Les commissaires aux fleurs, non plus, n'ont pas dû être promenés dans les coins reculés sinon ils auraient été choqués et ahuris par toutes ces merveilles cachées et ils auraient tellement apprécié... pour donner une 5ème fleur hors concours.

En rond ou en carré, tout est de traviole à Dinard.


haut de page