Menu

mercredi 24 octobre 2018

le massacre ...

... exécution à l'aube dans la blancheur, de la première lumière

C'est fait, les 80 premiers tilleuls ont été massacrés.

A peine dix secondes ont suffi pour anéantir à jamais les magnifiques tilleuls, en pleine santé, âgés de 70 ans, voire plus.

Le maire tente de se justifier.

J.C. Mahé pas très convaincant. 

Communiqué du collectif "Idée fixe aime les arbres"


No comment


Les tilleuls n'avaient pas abîmé le boulevard Féart et ses trottoirs, aucune fissure, aucun soulèvement ...

Les tilleuls n'étaient pas malades, eux ...


Dinardais, vous qui aimez les arbres, promenez-vous boulevard Féart, dès que possible, avant l'opération de déssouchage.




Un secret bien gardé

Le maire de Dinard a fait venir une entreprise d'abattage des arbres sans prévenir les Dinardais, ni les riverains des travaux. Des commerçants se sont plaints, des étudiants ont raté leur bus. Les voitures stationnées le long du boulevard ont été déplacées par une entreprise de dépannage pour assurer le passage des machines à tronçonner. Un secret bien gardé, enfin presque puisque la Gazette de Dinard, était sur place dès la première minute de l'opération. Le service de communication de la mairie n'était pas convié ; confirmation est faite, la Gazette est l'organe de communication de la municipalité. Un véritable scandale.
 


<< SAUVONS DINARD >>

criaient-ils en 2017. Ils n'ont pas crié << SAUVONS LES ARBRES >> , en 2018 


haut de page