Menu

mardi 12 février 2019

Le papier ne refuse pas l'encre ...

comme le disait ma grand-mère

... << le respect de l'environnement est très important pour notre équipe >>

déclare le maire de Dinard


 L'environnement ?

C'est l'ensemble des éléments qui entourent un individu dont certains contribuent directement à subvenir à ses besoins. C'est aussi un ensemble d'éléments objectifs (qualité de l'air, bruit, etc.) et subjectifs (beauté d'un paysage, qualité d'un site, etc.) constituant le cadre de vie d'un individu ; atmosphère, ambiance, climat dans lequel il se trouve ; contexte psychologique, social.

Le papier ne refuse pas l'encre

En effet, les déclarations du maire de Dinard sont ahurissantes.

Quand il affirme : << nous poursuivons la plantation des arbres en plusieurs points de la ville >>. Faut-il lui  rappeler qu'il aura fait massacrer environ 200 arbres, en pleine santé, en 3 ans ?



Jean-Claude Mahé ne peut qu’appliquer la loi en matière de « Zéro phyto », qui ordonne aux collectivités de n’utiliser que des produits phytosanitaires, ou phytopharmaceutiques, pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux. Il reconnait, dans ce même bulletin, que la démarche " Zéro phyto" avait débuté sous la mandature de madame Martine Craveia-Schütz.
Cette mesure est obligatoire depuis le 1er janvier 2017.


Ces 200 arbres, bientôt abattus par les << SAUVEURS de DINARD >>

correspondent-ils à l'amélioration de la vie quotidienne des Dinardais ?

>  Pin de Monterey plage du Prieuré

    en  2017


>  Tilleuls boulevard Féart (146 seront abattus )

    en 2017-2018


>  Rue des 3 frères Julien près de la caserne de la Gendarmerie

    en 2019


"Les Dinardais Indignés"



>  Coupe sévère d'arbres rue Ernest Renan

    en 2018


>  Pendant le mandat de l'ancienne ancienne équipe

    en 2013


>  et très bientôt place de la gare ...

 ... ces sapins seront massacrés avant la construction de la première tranche du Projet Bofill



Les anciens "brailleurs" seraient-ils devenus muets ?

Nous n'entendons plus les personnes offusquées qui braillaient leur "colère" sous la mandature de madame Martine Craveia-Schütz ; elle avait fait élaguer quelques arbustes le long du sentier des douaniers. Il s'agissait simplement d'un entretien normal.

C'est vrai qu'au niveau de l'entretien (des rues, des trottoirs, des bâtiments publics, du patrimoine, des arbres ...) l'habitude est loin d'être prise par les municipalités d'aujourd'hui et d'avant d'avant.


Attention

Les fake news sont punis par la LOI 


Madame Martine Craveia-Schütz n'a jamais fait abattre d'arbres sans autorisation. Quant aux prétendus chênes centenaires du boulevard du Villou qu'elle aurait fait détruire, c'est un mensonge grossier, une pure invention, il n'y a jamais eu de chênes centenaires le long de ce boulevard, n'est-ce pas T.D.? (elle se reconnaîtra).

 

De nouveaux arbres ( 93 ) seront plantés !!!

 


Citations

"Partout où l'arbre a disparu, l'homme a été puni de son imprévoyance."
Ces paroles de Châteaubriand résument bien l'apport capital de l'arbre dans nos vies.

"On voit dans quelles extrémités regrettables cette attitude, cette mentalité d'exploitation nous a menées. L'arbre n'est pas uniquement un apport économique, il est aussi un apport précieux à notre bien-être."

Guy Deloeuvre

Pour mémoire :

 

Quelle erreur




Boulevard de la Honte


 

Abattus pour rien



Humour



haut de page