Menu

lundi 16 mars 2015

Manifestations culturelles en péril ?

A Dinard...

La ville de Dinard, pour 2015, cumule deux handicaps en matière de finances :

- elle n'échappe pas à la baisse de la dotation de l'État, d'environ 750 000 € par an et ce pendant 3 ans.

- elle doit faire face au trou abyssal laissé par l'ancienne municipalité ; une dette de plus de 25 000 000 €. (25 millions d'euros)

De plus, elle doit  réaliser des travaux d'entretien et de conservation des bâtiments et de la voirie qui s'avèrent nécessaires, pour garantir la sécurité des personnes et des biens. Ces travaux se chiffrent par millions d'euros.

Bientôt, sera montré aux Dinardais l'état de délabrement du patrimoine de la Ville.

Pourquoi supprimer un feu d'artifice ?

La réponse est évidente, il n'y a pas suffisamment d'argent dans les caisses  (gain 75 000 €).

A Dinard, il n'y a pratiquement pas eu de mesures drastiques en matière d'événements culturels, malgré toutes les allégations entendues ici ou là.

La Ville est contrainte de faire mieux avec moins d'argent, voila la réalité. (faire des économies)

La Ville de Dinard n'envisage pas la suppression de ses festivals prestigieux.


Certaines municipalités y sont allées à la hache...

La baisse des dotations de l'État aux collectivités locales les oblige à diminuer fortement les subventions.

Résultat : plus d'une centaine de festivals sont déjà annulés en France et d'autres sont menacés.




haut de page