Menu

samedi 14 mars 2015

Comme c’est amusant !

Êtes-vous devenus amnésiques ?

Quand la Police Municipale rappelle par note et non par des Procès Verbaux la réglementation du marché, vous hurlez ! " Ce n'était pas ainsi que cela se passait avant ? ''.


Le soir de l’élection vous fûtes victimes d’une amnésie ?

Qui a rédigé cette règle que vous contestez ?

Qui a fixé le montant de l’amende à 450 € ? Excusez-moi du peu !

Quand la nouvelle équipe, issue du suffrage et non de l’hérédité, s’est mise au travail, qui avait fait disparaître la quasi-totalité des dossiers ?

Qui, refusant le vote des Dinardais, a vidé toutes les armoires ?

Il faudra des mois pour tout reconstituer. Bravo les Démocrates !

A présent, quand avec un maximum de précautions la Police Municipale tente de limiter les abus, vous lui reprochez les règles édictées par ceux que vous croyez soutenir ; vous sombrez dans le ridicule.

Assez de temps perdu !

Avec ceux que nous avons élus, travaillez, proposez, construisez. L’épicier du quartier, raide comme un PDG de Multinationale, admonestant les élus de la municipalité, c’est ridicule !

Tellement plus facile de donner des leçons aux autres que de gérer son petit commerce. Ce sont vos regrettés qui ont boudé la Communauté de Communes et lui ont laissé un blanc-seing aux portes de la cité. Assez de temps perdu. La demi-page dans les journaux favorise votre égo, pas la vie des Dinardais. Rassurez-vous le journal parle le plus souvent des auteurs des mauvaises actions.



Au travail !

Mettez-vous au travail ; et puisque vous êtes entrepreneurs, entreprenez.

Audiard disait : « Un imbécile en marche va plus loin qu'un intellectuel assis».  Alors levez-vous, quittez cette posture ridicule qui ne vous ressemble pas et travaillez. Renseignez-vous dans les services et demandez si les Adjoints ne sont pas infiniment plus présents que ceux que vous regrettez. Nous vous croyons suffisamment malins pour le comprendre, ne nous décevez pas.

Arthur



haut de page