Menu

samedi 15 août 2015

Olga Kern...

...en concert, le 15 août 2015 à Dinard, salle Stephan Bouttet


Avec sa musicalité passionnément assurée et sa technique extraordinaire, Olga Kern fascine aussi bien ses fans que les critiques. Son talent, son art, son magnétisme sur scène lui valent les applaudissements d’un public enthousiaste.

Une pianiste des plus douées de sa génération...

... Née en 1975 dans une famille de musiciens liés à Tchaïkovsky et Rachmaninov, elle commence à étudier le piano à l'âge de 5 ans. Elle démarre sa carrière aux États-Unis, première femme depuis plus de 30 ans à recevoir la médaille d'or au Concours International de piano Van Cliburn à Fort Worth (Texas). Premier Prix de piano au Concours International Rachmaninov à 17 ans, elle effectue de nombreuses tournées à travers la Russie, l’Europe, les États-Unis, le Japon, l’Afrique du Sud et la Corée du Sud. Elle est membre correspondant de l’Académie des Sciences de Russie (Département des Arts).

Une carrière extraordinaire...

... Sa carrière lui a permis de jouer dans les lieux les plus prestigieux comme le Carnegie Hall, le Lincoln Center à New-York, le Grand Hall du Conservatoire de Moscou, le Symphony Hall à Osaka, la Scala de Milan, la Tonhalle de Zurich et le Châtelet à Paris.

Elle a joué en tant que soliste avec l’Orchestre Mariinsky, l’Orchestre Philarmonique de Moscou, l’Orchestre Symphonique de Londres, l’Orchestre Symphonique National de Chine, l’Orchestre de la Scala de Milan. Mme KERN a travaillé sous la direction des plus grands chefs comme Valery Gergiev, Léonard Slatkin, Manfred Honeck, Christoph Eschenbach, Yury Temirkanov, Antoni Wit, Pinkas Zucherman.

Dans le cadre des commémorations pour le 140ème anniversaire de la naissance de Rachmaninov, Olga a joué les quatre concertos pour piano et la rhapsodie sur un thème de Paganini avec Leonard Slatkin et l’Orchestre National de Lyon, concert qu’elle a repris en Afrique du Sud, à Varsovie et avec d’autres orchestres aux États-Unis.

En février 2012, elle a effectué une importante tournée en Amérique du Nord avec le violoniste Wladimir Spivakov qui l’a également dirigée avec les Virtuoses de Moscou. La même année, elle crée avec son frère Wladimir KERN, chef d’orchestre et compositeur, la Fondation Internationale ASPIRATION qui a pour but d’apporter une aide financière et artistique aux musiciens.

Un événement à Dinard...

... Durant la saison 2014-2015, elle joue avec l’Orchestre Symphonique japonais NHK, l’Orchestre National de Lyon, et interprète les trois Concertos de Tchaïkovsky avec l’Orchestre Symphonique de Detroit. Elle donnera des récitals à Seattle et Louisville et sera aux côtés de la soprano Renée Fleming à Boston et Washington. A Dinard, le 15 août 2015, elle se produit dans le cadre du 26ème Festival International de Musique Classique.

La discographie d’Olga KERN, chez Harmonia Mundi, comprend le Concerto pour piano n° 1 de Tchaikovsky avec l’Orchestre Philarmonique de Rochester sous la direction de Christopher Seaman, enregistrement nominé aux Grammy Awards (2003), les Transcriptions et Variations Corelli de Rachmaninov (2004), un récital d’œuvres de Rachmaninov et Balakirev (2005), le Concerto pour piano n° 1 de Chopin avec l’Orchestre Philharmonique de Varsovie dirigé par Antoni Wit (2006), les Variations de Brahms (2007) et les Sonates pour Piano n° 2 et 3 de Chopin (2010).

Elle a aussi figuré dans plusieurs documentaires : les vainqueurs du concours Van Cliburn, réalisé en 2001, «Playing on the Edge», ainsi que «Olga’s Journey», «Musical Odyssey in St Petersburg» et dans «They came to play».

Plus récemment, Sony a publié un enregistrement de la Sonate de Rachmaninov pour Violoncelle et Piano avec la violoncelliste Sol Gabetta.


haut de page