Menu

dimanche 20 août 2017

On nous écrit

Un Dinardais attentif, inquiet quant aux finances de la ville a écrit le billet ci-dessous.

Nous n'observons pas, à la lecture de ce billet, une bienveillance particulière pour l'équipe municipale de madame Martine Craveia-Schütz. D'autres exemples, à titre de comparaison, auraient pu être choisis.

Nous avons volontairement supprimé le nom de la personne embauchée, ainsi que celui de l'auteur de ce courriel.

Pour nous écrire, rien de plus simple :

- Cliquer sur Nous contacter, puis

- Indiquer vos coordonnées

- Laisser votre message

notre première réponse ...

Adressée personnellement à monsieur ......

Bonjour,

Votre courriel a retenu toute notre attention, nous faisons le maximum pour réunir les éléments nécessaires et suffisants pour satisfaire votre curiosité; Nous publierons sur le site Dinard 20/20 la réponse appropriée qui vous surprendra sûrement, nous n'en doutons pas.

C'est en respectant scrupuleusement la loi que l'ancienne municipalité, de 2014 à 2017, a engagé toutes ses actions, y compris celle-là.

Quelques petites mises au point :

- Monsieur ......... n'a pas été embauché au "service" de madame Craveia, aucun maire n'a ce privilège.

- Comparer le problème de prévention des risques psychosociaux à celui d'un feu d'artifice nous impressionne.


- 80 000 € correspondent à 2 années de salaire très confortable, peut-on le comparer à 20 minutes de spectacle pyrotechnique ?

- Point n'est besoin d'avoir du courage pour publier votre lettre et dire la vérité.

Recevez également nos salutations distinguées.

L'équipe de rédaction

Une seconde réponse sera apportée dans les semaines à venir.



haut de page