Menu

vendredi 1 septembre 2017

Propos peu propices à l'apaisement !

Un Dinardais nous fait part de son indignation ...

... après avoir lu le magazine d'informations municipales n° 85 de juillet 2017 (*)

(*) Dans ce magazine d'informations municipales, lu par toute la population dinardaise, il n'est pas acceptable que de tels propos mensongers, soient écrits ou cautionnés par le maire. L'information municipale doit rester factuelle.


Il s'agit, ici, de faire croire aux habitants de Dinard y demeurant toute l'année, aux résidents secondaires et aux touristes de passage que madame Martine Craveia-Schütz et son équipe ont "dévasté" la ville de 2014 à 2017.

Mensonges ignobles

L'indignation de notre correspondant adressée à 2 élus de l'actuelle majorité. 

Courriel du 30 août 2017

**************************************************************************************

Il y a des moments où l’injustice est trop criante pour encore la supporter plus longtemps.
- Dans le supplément N°85, reçu dans ma boîte à lettres vous osez écrire :
« le but de cette nouvelle équipe est de réparer la ville… »
- Réparer quoi ? Qu’est ce qui a été cassé à Dinard ?
- Vous accusez qui ?

> L’équipe dirigeante d’avant 2014 ?

> Ou l’équipe dirigeante de 2014 à 2017 ?

> Ou l’équipe de l’opposition entre 2014 et 2017 ?

Balancer une telle phrase est trop injuste. Merci de nous dire qui est visé ?

Nouveau résident à Dinard, j’essaie de comprendre pourquoi une équipe normalement élue pour 6 ans s’est vue évincée au bout de 3 ans ? Ce que j’entends c’est que « l’opposition de 2014 à 2017 a bien savonné la planche pour mettre des démissionnaires sous influence »… Et cette même équipe se permet aujourd’hui de parler d’une « ville apaisée » et d’une ville à « réparer » ?

Que de propos injustes et dégu..... !

- En mon âme et conscience de simple citoyen, je ne peux pas laisser passer une telle accusation…

- Bon vent pour la suite de Dinard et pour une justice retrouvée en 2020.

Avec mes salutations.

Signé

******************************************************************************************************************************************************************************

Avec Martine Craveia-Schütz, réparer Dinard, une attention de tous les instants !!!

La municipalité de 2014 à 2017 a tout fait pour réparer Dinard qui était très abîmée par quelques décennies d'abandon au profit des paillettes.


- Réparation des finances ; + de 4 millions d'€ renfloués en 3 ans d'un trou de 4,7 millions.

- Réparation des réseaux d'assainissement ; il en reste 40 km à réaliser.

- Réparation concernant la sécurité ; abords du collège sécurisés, pistes cyclables sécurisées, la passerelle du Centre Équestre, éclairage public ...

- Réparation du Palais des Arts ; toiture percée, plafond effondré.

- Réparation des émissaires perméables ou dégradés, favorisant pollution et fermeture des plages (Saint-Énogat (2015), Écluse (2016)).

- Réparation du Wishbone club laissé à l'abandon.

- Réparation du sol dégradé de la place du marché.

- Réparation de la cale du Bec de la Vallée.

- Réparation pour la mise en valeur des parterres, des carrefours, par un fleurissement bien adapté. (Dinard n'a jamais été aussi bien fleurie en 3 ans).

- Réparation ... ce n'est pas fini.                    cliquer sur la photo >>>>>

- Réparation ...  c'est loin d'être fini.             pour observer l'émissaire qui s'enfonce en mer



Réaction d'un élu de 2014 à 2017


Pas de réponse des 2 élus, notre correspondant leur adresse un second courriel

Courriel du 3 septembre 2017

Bonjour les élus du moment
Mon mail ci-dessous est resté sans réponse. Je me dois alors d’analyser la situation :

> Soit vous considérez mon questionnement comme nul et sans intérêt (je suis prêt à en prendre note)

> Soit les questions sont dérangeantes et le mieux pour vous est de minimiser pour mieux ignorer (pur-jus politique)

> Soit la majorité actuelle glisse vers la condescendance et le mépris des citoyens qui osent poser des questions (le risque existe toujours).

J’apprécierais vraiment de savoir « pourquoi il faut réparer la ville ? Et donc qui est visé ou qui a été visé de négligences passées… »

Merci pour la suite…

Avec mes salutations .

M.



haut de page