Menu

samedi 19 novembre 2016

Les chères études concernant les parkings de Dinard !!!

de 2008 à mars 2014

411 784 € de dépenses inutiles


La communication ci-dessous a été adressée à la presse écrite locale le 18 novembre 2016

L’ARLÉSIENNE DINARDAISE : LE STATIONNEMENT

SUR LE PLAN LÉGISLATIF : LES OBLIGATIONS DE LA VILLE

La ville de Dinard, dans le cadre de la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) promulguée le 7 août 2015, est dans l'obligation d'appliquer la réforme de décentralisation et de dépénalisation du stationnement au 1er janvier 2018.
Cette réforme donne plus de compétences à la municipalité pour mettre en œuvre un véritable service public de la mobilité et du stationnement.
Elle permet de définir également une stratégie en matière de tarification, une meilleure rotation des véhicules en stationnement et un accroissement de l’activité économique du centre ville, en garantissant l’accessibilité et la vitalité des commerces de proximité, en redonnant de l’animation dans les rues, et en proposant une offre accrue de parking pour dégager l’espace public en surface.

LE STATIONNEMENT : UNE ARLÉSIENNE DINARDAISE

L'équipe municipale précédente, entre 2008 et 2014, avait beaucoup dépensé inutilement en études pour des projets de parking avec des résultats inaboutis.

Année 2008 : marchés :

N°2008-04- étude pour un parking boulevard Wilson pour un montant de 38 323 € TTC,

N°2008-15- étude stationnement et aménagement de la place Verney pour un montant de 242 414 € TTC,

N°2008-24 étude pour la réalisation d'un parking à la gare pour un montant de 58 379 € TTC (un acompte sur une prévision de 366 866€),

N°2011-36 étude d'un plan de circulation et stationnement en centre ville pour un montant de 72 668 € TTC ,

soit un montant total payé de 411 784 € TTC par le contribuable dinardais, pour rien.

LA COMMUNICATION SUR LE PROJET

Dès début 2016, notre projet de stationnement a fait l’objet d’une communication auprès des Dinardais. Dans un article d’Ouest-France, daté du 8 février 2016, et signé Yves-Marie ROBIN, on pouvait lire : « Que pensent les commerçants de ce futur parking Place Rochaïd ? Fabien GONZALES, président de l’Union des Commerçants voit « d’un bon œil » ce futur équipement. « C’est une bonne nouvelle. Les membres du bureau de l’Union des commerçants sont d’accord. Cela ne dénaturera pas le centre-ville. Et ce sera un plus pour le commerce local, le marché. Le réaménagement de la place de la République est, également évoqué. Cela ferait un bel ensemble ».
Depuis de nombreux contacts réguliers et fréquents ont eu lieu entre, Madame le Maire, le Directeur Général des Services et les représentants de l’Union des Commerçants de Dinard.

CHOIX DU PROJET DE STATIONNEMENT

La municipalité a fait appel cette année, après consultation, à une architecte spécialisée dans le domaine du stationnement ayant de solides références en la matière. Sa prestation consiste à accompagner la Municipalité, Maître d'Ouvrage, à travers une mission d’assistance administrative et technique pour un coût de 18 850 € TTC jusqu’à la fin de sa mission. Préalablement, un diagnostic sur le stationnement et sur les équipements existants a été élaboré ; il a permis à la ville de choisir sur un mode de gestion de stationnement sur la voirie et son financement.

POURSUITE DES ÉTUDES

Les réflexions menées par la Ville de Dinard sont fondées sur celles, plus avancées, de villes soit plus importantes soit égales à Dinard. Parce qu'il faut penser à Dinard demain, il en ressort les nécessités suivantes :optimisation et augmentation de l’offre en stationnement dans l’hyper-centre en aérien et souterrain en respectant les obligations du PLU et de la loi NOTRe.
Par ailleurs le diagnostic met en évidence des incohérences dans le périmètre actuel des zones de stationnement payantes.

LA CONSULTATION DES ENTREPRISES

Tout comme un particulier qui demande un devis pour exécuter des travaux, la Ville de Dinard vient de lancer une consultation auprès des entreprises spécialisées.
Début 2017, une analyse approfondie des candidatures retenues sera effectuée par Madame le MAIRE, moi-même, les services techniques de la Ville et l’architecte spécialisée, titulaire du marché d’assistance à Maitre d’Ouvrage
L'offre la plus favorable aux intérêts des Dinardais devra préserver l'activité commerçante et artisanale en général, du marché et des halles en particulier et aussi de répondre à la vocation d’accueil des touristes qui caractérise notre ville de renommée internationale.
Cette étape permettra d’entrer dans une phase de négociations ouvrant au dialogue avec tous les acteurs économiques et l'ensemble de la population de Dinard.

Gilbert BEDARD – adjoint au maire de DINARD – le 18 novembre 2016




haut de page