Menu

vendredi 29 août 2014

Position de la Municipalité de Dinard sur le cinéma « Les deux Alizés »

La question du cinéma de Dinard « Les deux Alizés » a fait tout au long de ces dernières semaines l’objet de beaucoup de commentaires, notamment dans la presse. Dans un souci de bonne information des Dinardais et de rigueur juridique, la municipalité de Dinard souhaite apporter les précisions suivantes.

Bien qu’étant un établissement privé, la ville de Dinard porte un intérêt tout particulier à l’évolution de ce cinéma, compte tenu de sa relation privilégiée au 7ème art qu’elle entend développer et renforcer, notamment via le Festival du Film Britannique.

Contrairement à ce qui a pu être dit ou écrit, la nouvelle municipalité de Dinard n’a en aucune manière pris de décision, ni émis d’avis sur la localisation possible du futur cinéma.

Madame le Maire de Dinard, ainsi que l’Adjoint à l’Urbanisme, Monsieur Boudet, ont rencontré à plusieurs reprises au cours des dernières semaines Monsieur Lagrée, propriétaire du cinéma, afin d’étudier avec lui les différents scenarii d’évolution possible quant au développement de l’activité cinématographique à Dinard. Par ailleurs, les initiateurs de la pétition en faveur du maintien du cinéma en centre ville ont également été reçus en mairie par le premier adjoint le 28 août dans un souci d’écoute et de concertation.

Après avoir refait récemment l’aménagement de ses deux salles, le cinéma de Dinard, comme tout lieu accueillant du public, a l’obligation de se mettre en conformité avec la loi handicap du 11 février 2005 sur l’accessibilité. Dans ce cadre, le cinéma a l’obligation légale de déposer un dossier au plus tard le 31 décembre 2014 expliquant comment il entend respecter cette nouvelle réglementation. 


Le cinéma de Dinard a aujourd’hui factuellement trois options :

1-> Réaliser les travaux d’aménagement sur le site existant pour se mettre en conformité avec la loi.

2-> Déposer une demande de dérogation si les coûts des travaux estimés de remise aux normes accessibilité sont tels qu’ils sont de nature à mettre en péril son exploitation.

3- > Décider de quitter le site existant pour s’implanter sur un nouveau site .

Concernant l’emplacement potentiel du terrain GDF qui fait l’objet de beaucoup de commentaires et d’allégations parfois relativement éloignées de toute réalité juridique, la municipalité souhaite rappeler les éléments factuels suivants :

  • La ville de Dinard n’a jamais acheté le terrain GDF Suez, contrairement à ce que prétend l’ancienne municipalité. Ce terrain est aujourd’hui toujours la propriété de GDF Suez.
  • Le terrain GDF est juridiquement un « emplacement réservé », c’est-à-dire qu’il est réservé à la ville de Dinard pour la construction d’équipements publics. Toute autre destination à caractère privé (telle que réaliser une opération privée de type Cinéma, construction de logements, etc.) supposera une évolution du document d’urbanisme.

En conclusion, la municipalité de Dinard tient à réaffirmer son très vif intérêt concernant l’avenir du cinéma du Dinard « Les deux Alizés » qui revêt un intérêt stratégique majeur, mais entend traiter ce dossier dans le respect de la réglementation en vigueur et dans le strict intérêt de la ville.


haut de page