Menu

samedi 4 novembre 2017

Que les choses soient claires !

Suite à l'article publié par Paul le Dinardais intitulé "Oui-Oui n'aime pas le chocolat", nous avons lu quelques commentaires qui ne reflètent en rien la vérité, donc mensonges.

Le premier commentaire mensonger

Éric Onnée est correspondant officiel du Pays Malouin, pour Dinard ; il est chargé des faits-divers, du sport et du commerce.

Nous devrions donc lire, dans le Pays-Malouin, des articles signés Éric Onnée relatifs aux sujets dont il est responsable.
Aucun article évoquant la récompense suprême de la chocolaterie Balthazar de Dinard (commerce) n’a été publié jusqu’à ce jour.

Alors, monsieur Viernes, ne confondez pas Le Pays Malouin avec la Gazette de Dinard !  Ce qui est publié dans la Gazette n’est pas à lire dans le Pays Malouin.


Deuxième commentaire, mensonger également


Renan Petit, alias Tatie Danielle - vous faîtes, tous les deux, toujours la même erreur : votre ordinateur ne connaît pas les ' (apostrophes) et sachez que la virgule se place directement derrière le mot, sans espace, l'espace se fait après la virgule.

Nous avons reçu un message de D. Schmitt, ancien 1er adjoint. Il affirme de façon catégorique qu'il n'est pas Paul le Dinardais, mais qu'il partage totalement le contenu de chaque article. Monsieur Petit, approfondissez vos recherches ! Quant à sa "rage que la gazette soit autant lu et aimé" (lue et aimée, les participes passés s'accordent avec la gazette, féminin singulier, monsieur Petit), il se demande : mais lue et aimée par qui ? 



Il n'y a aucun article de fond sur la gazette, tout juste quelques phrases cousues de fautes d'orthographe. Les personnes (une vingtaine, toujours les mêmes) qui se défoulent régulièrement, feraient bien, elles aussi, de se faire offrir un Bescherelle pour Noël.



Autre commentaire

D. Schmitt nous demande également de publier sa réponse : Monsieur Viernes, compte tenu des relations fusionnelles que vous entretenez avec Oui-Oui, demandez-lui donc la réponse que vous attendez. Comme vous le savez, à la mairie, il est chez lui.


Nous attendons avec impatience le 1er article écrit par Éric Onnée dans le Pays Malouin.


haut de page