Menu

mercredi 3 août 2016

Remettons les pendules à l'heure ...

Sur le blog de la minorité, un conseiller mal informé a écrit un billet truffé d'inexactitudes. Ce n'est certes pas la première fois ; il lui faudra de nouveau vérifier ses sources...


Voilà ce qu'écrit ce conseiller :
 

Projet n°19 : le maire a donc décidé de recalculer l’enveloppe des indemnités des élus, non pour les réduire, les indemnités, mais parce qu’il n’y a plus que 8 adjoints au lieu de 9. Comment fausser l’information ? Et bien en omettant les majorations. Je vous explique : le maire nous dit que l’enveloppe globale est de 130 790 € = (12 x 2329,5 (indem du maire)) + (12 x 8 x 895,39 (indem des adjoints)) + (12 x 2 x 703,27 (indem des conseillers responsables de quelque chose)).
Sauf que la commune a droit à des majorations : chef-lieu de canton (+15%), que nous ne sommes plus depuis 2014 (on appréciera la réalité de cette majoration que s’applique l’équipe en place !) et 25% parce que nous sommes une station balnéaire (là aussi on appréciera la justesse de cette majoration pour une équipe qui ne parle que d’espaces verts et de pistes cyclables). Donc une fois tous ces suppléments empochés, sans aucun état d’âme, nous arrivons pour le maire à une indemnité de 3261,29 (et non pas 2329,5 €) et pour les adjoints 1253,55 € (et non pas 895,39 €). Bizarrement les conseillers municipaux ne semblent pas y avoir droit. Les chiffres sont dans la délibération, au verso, et bien sûr le total n’est pas fait. Alors mensonges ou contre-vérités, je vous laisse juge, en tout état de cause la seule baisse de l’enveloppe est due au passage de 9 à 8 adjoints (il manque le plus important, celui aux finances), à partir du 1er juillet seulement, et non une réduction de l’indemnité des élus comme le maire essaie de le faire croire. S’il avait vraiment voulu baisser les indemnités, il lui suffisait de ne pas prendre en compte les majorations. Plus facile à dire qu’à faire !


Extrait du journal Ouest-France du 27 juillet 2016

Quelques erreurs se sont glissées hier dans le compte rendu du conseil municipal, notamment sur les indemnités des élus.
Indemnités
Nous vous annoncions hier que le salaire de Mme la Maire avait baissé d'1,14 euros et celui de ses adjoints d'une dizaine d'euros. Tout d'abord, il ne s'agit pas de salaires, mais bien d'indemnités. Depuis la prise de fonction de la nouvelle municipalité, il y a eu une baisse significative du montant des indemnités des élus depuis avril 2014
Le montant annuel global des indemnités des élus dans la mandature 2008-2014 était de 229 863 €. Après l'élection de Martine Craveia-Schütz, l'enveloppe globale déterminée par délibération du 23 avril 2014 pour les indemnités du maire, des neuf adjoints et des deux conseillers municipaux délégués est tombée à 142 555 €, soit une diminution de 87 803 €.
Avec le nombre d'adjoints étant passé de neuf à huit, il convenait de passer une nouvelle délibération. Celle-ci a été adoptée lors du conseil municipal de lundi soir et porte désormais le montant de l'enveloppe globale des indemnités du maire, des huit adjoints et des deux conseillers municipaux délégués à 130 790 € soit une baisse de 11 765 €. En comparaison des dispositions en vigueur sous la précédente mandature, la baisse des indemnités des élus s'élève à 99 568 €, soit 43 %.
Les pourcentages applicables à l'indice de rémunération brut servant de référence au calcul de l'indice du maire, des adjoints et des conseillers municipaux délégués, sont fixés par le Code général des collectivités territoriales et visés par le contrôle de l'égalité.
Après application de ces indices, différents pour le maire, les adjoints et les conseillers municipaux, l'indemnité brute de Martine Craveia-Schütz est passé de 3 262,43 € à 3 261,29 €, et celles de ses adjoints de 1 266,65 € à 1 253,55 €. Ici la baisse paraît peu significative, tout simplement car il y a un adjoint de moins qu'auparavant.

Les indemnités des élus ont baissé depuis l'élection de madame Craveia-Schütz en 2014...

Baisse de

Sous l'ancienne mandature de 2008 à 2014, le montant annuel des indemnités pour l'ensemble des élus était de 229 863 €

Après l'élection de madame Martine Craveia-Schütz, le montant annuel des indemnités est passé à 142 555 €  (le 23 avril 2014) . Soit une diminution de 87 308 €

Le nombre des adjoints passant de 9 à 8, le montant annuel des indemnités a diminué ; il passe à 130 790 €.  

Soit une baisse globale de 99 073 €,  ce qui fait  43,10 %   (Conseil municipal du 25 juillet 2016).

En toute transparence, un adjoint perçoit une indemnité nette mensuelle de 1 130,87 €

Il ne bénéficie d'aucun avantage, même pas d'une place de stationnement. Il utilise son propre véhicule pour tous ses déplacements.







                                                                                                                            




haut de page