Menu

mercredi 24 janvier 2018

Sir âne ne voit-il rien venir ?

Sauvons Dinard criaient-ils

Quelques passages méphistophéliques :

que vous pouvez lire sur les tracts distribués aux Dinardais en octobre 2016

- Depuis l'arrivée de la nouvelle équipe municipale en 2014, Dinard s'est enfoncée dans une spirale négative sans fin     > comme les vis du même nom, voire les vices, -

- grands projets à l'arrêt     > il n'a jamais été autant entrepris de travaux importants et structurants que pendant cette trop courte période,

- gestion des finances de la Ville incohérente, amateurisme flagrant    > 4 000 000 € économisés en 3 ans pour éponger un trou de 4 700 000 €,

- suppression de nombreuses animations     > Faux : suppression d'un feu d'artifice, mais création de nombreuses animations de printemps et d'hiver,

- articles de presse calamiteux    >  C'est vrai, mais qui les a fait publier ? Certainement pas l'équipe en place à l'époque,

- dégradation continuelle de l'image de la Ville à l'extérieur       > Aide fabuleuse des réseaux sociaux dont le responsable(*) a maintenant son rond de serviette dans les différents services de la Mairie. (*) on lui sert la soupe.

Il avait été dit et redit

Le terrain de la gare : il suffit d'aller chez le Notaire récupérer 4 millions d'€uros, le 1er tiers de la vente du terrain. C'était faux, le terrain n'est touijours pas vendu et nous sommes en janvier 2018. MCS et son équipe l'avait dit et redit.

Le terrain de GDF : est vendu : Faux. Il n'est toujours pas vendu. Des tractations avaient été faites pour l'installation du cinéma. 5000 signatures pour le maintien du cinéma en centre-ville ; contestations multiples. Aujourd'hui, il est prévu que le cinéma s'installe près du bowling à la Richardais, les terrains sont achetés. Dinard étant aujourd'hui apaisée, pas une contestation. Le maire indique d'ailleurs qu'il s'agit d'une opération privée. Sous MCS c'était déjà le cas, mais autre temps, autres moeurs.

Vente de la Villa Eugénie : aucune manifestation en vue, quelques atermoiements de Dinardais nostalgiques. Si c'est Mahé et Deslandes qui le proposent c'est que c'est bon pour Dinard. Si c'était MCS qui avait ...

Le Palais des Arts : la salle Debussy sera opérationnelle pour le festival du film britannique en 2017. Et non, peut-être en 2019 ?.

Le boulevard Féart : Ouest-France 13 avril 2017. Quels sont vos principaux projets d'investissement ? demande OF à Bruno Deslandes.
Il y en a beaucoup. À commencer par la réfection du boulevard Féart, par exemple. Ce chantier sera divisé en trois tronçons d'un an. Nous reprenons le projet qui avait été préparé par Sylvie Mallet. L'objectif est d'achever ce boulevard Féart pour 2020.

Et la digue ?  toujours dans Ouest-France du 13 avril 2017

Ce sera plus tard. Une telle rénovation coûtera entre quatre et cinq millions, entre les nouvelles canalisations et la pose d'un revêtement neuf. Sans oublier l'harmonisation des commerces.
Le maire a annoncé, également, un second feu d'artifice, en août...

2ème feu d'artifice : C'est exact. Nous travaillons ici avec les commerçants afin de proposer un programme d'animations pour l'été. Nous envisageons aussi d'installer deux spots Wi-Fi sur la plage de l'Écluse...

Et le cinéma ? C'est, également, l'une de nos priorités. Nous pourrions proposer rapidement un terrain au propriétaire.

Nous ne voulons pas perdre une minute. Nous sommes tous très motivés pour améliorer la situation de la ville, en lien étroit avec les agents.

Nous travaillons, depuis déjà deux ou trois mois, sur les principaux dossiers. En cachette, nous avons rencontré des chefs de services ces dernières semaines...

Le collège Sainte-Marie : MCS ne l'avait pas retenu à Dinard. Projet privé. Il part à la Richardais. Pas une manifestation, Dinard est apaisée.

A l'époque, un conseiller de MCS, ancien élève du collège, qui de chagrin, démissionne et justifie sa décision dans la presse.

Le camping municipal *** (Port-Blanc) bradé, alors qu'il générait des bénéfices.

Et maintenant nous apprenons

que les Directeurs des services de la mairie de Dinard doivent recenser, pour le 30 janvier, les équipements, les véhicules, les structures mobilières qui pourraient être vendus. C'est la grande braderie.

Et pourquoi pas le mont-de-Piété ?

Décidément nous ne voyons rien venir ...

... alors Sauvons Dinard !!!


haut de page