Menu

mardi 24 mai 2016

Dinard : une situation financière qui s'améliore ...

(ce qui compte ...)

Redresser la situation financière

Dans Ouest-France du vendredi 13 mai 2016, madame le maire confirme  : "La situation s'améliore, il n'y a plus plus de voyages dispendieux, plus d'argent gaspillé. Nous travaillons sur la durée."

En 2014, au début du mandat de Martine Craveia-SchÜtz, Dinard présentait un déficit de 22 000 000 €. L'une des tâches principales des élus, au cours de ces 25 mois écoulés, a été de diminuer les dépenses de la ville pour stabiliser la situation financière. Maxime Lagorce, conseiller aux finances explique : "Cette baisse des dépenses a permis de dégager de l'autofinancement, montrant ainsi aux banques le sérieux de notre gestion".

"Après avoir assisté à une réunion de la chambre régionale des comptes, je peux affirmer que Dinard est désormais dans une situation financière exceptionnelle " souligne madame le maire. Cette éclaircie est rare quand on sait qu'en moyenne les communes bretonnes ont augmenté leurs dépenses de fonctionnement de 4,2 %. Dinard, quant à elle, ne les a pas augmentées.

Les dotations de l'État ayant considérablement diminué, nos régions, nos départements et nos communes présentent des situations alarmantes, certaines d'entre elles sont au bord du dépôt de bilan. Dinard qui sort du carcan de surendettement peut se réjouir de son retour au banc des bons élèves.

Investir : une moyenne de 4 000 000 € par an

"Notre priorité, au détriment de l'éphémère" :  l'assainissement, la voirie, l'éclairage, les pistes cyclables ; ces travaux représentent en 2014 un investissement de 4 700 000 €, ils permettent surtout d'améliorer le quotidien des Dinardais.

Ces investissements sont financés par les ressources propres de la ville à 87 % en 2014, à 100 % en 2015 (3 100 000 €).

L'investissement prévu en 2016 est de 4 900 000 €, il sera également financé à 100 %.

S'informer,

S'abonner à la Newsletter

le site de la ville de Dinard



haut de page