Menu

samedi 2 juin 2018

Piétonnisation

Stationnement en centre ville ...

... des élus traités différemment d'une mandature à l'autre

2014 - 2017

Mandature de madame Martine Craveia-Schütz

Piétonnisation en 2014

Les Dinardais se souviennent du tollé provoqué, par le projet de piétonnisation d'une partie de la rue du Maréchal Leclerc en 2014.

Des commerçants et la presse s'exprimaient :

>  -  Un libraire de la rue Levavasseur

Plusieurs soucis se posent : "Dinard, c'est deux rues commerçantes. Nous sommes sur une pointe et, si nous voulons du commerce de proximité, il faut que les voitures viennent nous voir. La Ville a refait les trottoirs, il y a quelques années, et la mise en place d'une rue piétonne ne se justifie pas. Pour moi c'est un fiasco total", confie le libraire, à l'angle de la rue Levavasseur et du Maréchal Leclerc, qui en deux jours, a vu son chiffre d'affaires diminuer.

>  - Un commerçant de la rue Levavasseur

C'est aussi l'avis de Gilles Robert, président de l'Union des Commerçants de Dinard, qui constate que la période d'essai n'était pas favorable.

>  - Le Télégramme

Une expérience en partie avortée d'après le Télégramme

L'expérience, mise en place par la mairie, en accord avec le comité de pilotage des commerçants, n'était visiblement pas, à en croire certains, une bonne idée. En effet, plusieurs commerçants du haut de la rue (dans la partie comprise entre la rue Levavasseur et la rue de la Paix), en désaccord avec cette mesure, ont demandé à ce que la circulation redevienne normale dès le deuxième jour.

Stationnement et horodateurs en 2016

Nouveau tollé concernant de nouveaux horodateurs, que la municipalité conduite par madame Martine Craveia-Schütz, voulait mettre en place, pour anticiper la réforme du stationnement qui changeait le 1er janvier 2018.


<<<  Le Télégramme

Un collectif << Sauvons Dinard >> conduit par le 1er adjoint actuel lançait les slogans :

" Dénonçons l'amateurisme et les incohérences de l'équipe municipale "

" comme toujours totalement improvisé " s'agissant du stationnement.





2017 - 2018

Mandature en cours de Jean-Claude Mahé

Stationnement & piétonnisation 2017-2018

Quand on dénonce l'amateurisme, les incohérences et l' improvisation des élus de 2014, on se doit de faire mieux. Or, nous avons le sentiment, partagé par de nombreux Dinardais, qu'en matière de stationnement les << Sauveurs de Dinard >> ont été bien plus mauvais.

Plus de 4 mois de stationnement gratuit, un manque à gagner pour Dinard

>  Les nouveaux élus n'ont pas anticipé l'achat des horodateurs appropriés aux nouvelles mesures de stationnement définies en juillet 2016 et appliquées au 1er janvier 2018. Ils sont installés depuis peu de temps. Certaines mauvaises langues disent même qu'ils "marchent mal".

>  Au mois de juin 2018, le nécessaire n'a toujours pas été entrepris en ce qui concerne le stationnement en parkings souterrains, qui restent gratuits, d'où, encore un autre manque à gagner pour Dinard.

Plus fort encore

Arnaud Salmon, conseiller municipal, a déclaré lors d'une réunion publique, qu'une partie des rues du centre-ville (là où sont installés des horodateurs) seraient fermées à la circulation de 11 heures à minuit, à partir du 7 juillet, pour 7 semaines. A cette même réunion il rappelle que les horodateurs sont gratuits de 12 h à 14 h.

"A quelle heure doit-on faire ses courses en centre-ville ?" nous demande une Dinardaise décontenancée, qui s'interroge sur l'utilité des horodateurs.

A noter

ILS avaient critiqué la piétonnisation mise en place par madame Martine CRAVEIA-SCHÜTZ et son équipe. 

Cette année, ILS la remettent pour 7 semaines avec l'approbation de l'Union des Commerçants (bizarre). Pourquoi était-ce un fiasco en 2014 et une idée géniale en 2018 ? C'était sans doute une bonne idée.


Amateurisme, incohérence, improvisation

des qualificatifs qui correspondent bien aux nouveaux élus.

Ne le répétez pas, Dinard est apaisée maintenant

Tout va bien à Dinard depuis que c'est Jean-Claude qui dirige la Ville :

>  Le collège part à la Richardais. Personne ne dit plus rien

>  Le cinéma sera construit à la Richardais. Personne ne dit plus rien malgré une pétition de 5700 signatures pour son maintien à Dinard, initiée par les << SAUVEURS DE DINARD >>

>  Le béton sera coulé à la Ville-Mauny sur 11 hectares / 19. Personne ne dit plus rien

>  La rue Saint-Alexandre sera refaite à neuf. Quelques Dinardais nous demandent : pourquoi cette rue ? Certains disent que c'est .... Nous, nous n'en savons rien.

>  ..........





haut de page