Menu

mardi 26 janvier 2016

« Un Souvenir de Solferino »

1862  Grande œuvre littéraire remarquée des frères Goncourt ! 

Auriez-vous oublié le nom de son auteur ?

Dinard en garde la mémoire. La rue Henri Dunant, conduit de l’Hôpital Gardiner à la rue Alain Legac, mort lui-même au combat le 13 juin 1944. Henri Dunant, Prix Nobel de la Paix, en fut le premier en l’an 1901.

Son action ?

Promouvoir le désarmement et réduire les conflits.

Du sang des zouaves de Solferino a jailli la Croix Rouge.

Dinard vous rend hommage Monsieur Henri Dunant.

Tous les zouaves cependant ne sont pas morts à Solferino.

Nous en connaissons qui circulent jusque dans nos quartiers. Certains même revendiquent l’œuvre d’Henri Dunant faisant fi des principes qu’il avait inculqués :

Impartialité,

Neutralité,

Indépendance.

Mais ils n’ont rien de grand, excepté leurs querelles. Impuissants à bâtir, ils ne font que salir. Vous faut-il un dessin ?

Gribouille est le modèle. Petit peintre au couteau, dont nul n’a plus envie de serrer la cuillère.


haut de page